« Il faut renégocier les traités européens : nous voulons une Europe des nations » Nicolas Bay

Ce matin à 8 h 15 sur Radio Classique

Nicolas Bay, secrétaire général et vice-président du Front National

Invité de Guillaume Durand

« Il faut renégocier les traités européens : nous voulons une Europe des nations »

Extraits

A propos de Laurent Wauquiez

« Laurent Wauquiez veut parler comme le Front National, c’est une rupture totale avec tout ce qu’il a fait : il était ministre des Affaires européennes, il s’est soumis à toutes les exigences de la Commission européenne ; il était maire du Puy-en-Velay, il a laissé s’installer une mosquée salafiste. »
(…)
« Il est dans une posture électorale, il veut essayer d’aller chercher des voix du côté du Front National. »
(…)
« Laurent Wauquiez nous refait le coup du sarkozysme, mais les électeurs ne sont pas dupes. Il n’a aucune crédibilité, tout dans son attitude [respire] une insincérité limpide. »
(…)
« Les électeurs de droite, nous leur tendons la main. Laurent Wauquiez, nous lui avons proposé d’être clair, il ne l’est pas : l’affaire est réglée. »

A propos de Darmanin, Lecornu et Solère qui rejoignent la République en Marche

« Chez les Républicains, il y a toutes les nuances possibles du macronisme. (…) Ils sont incapables, du coup, de porter une opposition»

A propos d’Emmanuel Macron et sa majorité

« Il y a d’un côté Emmanuel Macron, le camp des mondialistes, le camp des immigrationnistes, et, [de l’autre], l’opposition que nous constituons au Front National. »
(…)
« Emmanuel Macron a une majorité de béni-oui-oui, donc (…) il fait ce qu’il veut. Mais il devra rendre des comptes devant les Français. »

A propos de l’Europe

« Emmanuel Macron veut aller à marche forcée vers toujours plus de fédéralisme européen ; nous, nous défendons une Europe des coopérations, une Europe des nations. »
(…)
« Nous voulons une autre Europe, renégocier totalement les traités européens, [pour] un fonctionnement plus démocratique. [Nous voulons] une Europe de l’identité, de la sécurité, des libertés. C’est exactement le contraire de ce qu’ils ont construit. Mais nous ne sommes pas opposés à l’idée européenne. On se mettra à la table des négociations pour une Europe plus souple.»
(…)
« Beaucoup de pays n’en peuvent plus du fonctionnement de la Commission européenne. (…) S’enfermer dans le vieux schéma du couple franco-allemand qui défend le fédéralisme, c’est dépassé. »

A propos de l’euro

« La question monétaire [européenne] est fondamentale : est-ce que l’euro est viable à long terme ? Est-ce que l’euro sert nos intérêts actuellement ? Ce n’est pas le cas : il sert principalement les intérêts allemands. »
(…)
« Il faut avoir une monnaie qui serve l’économie française. Si ça se fait dans le cadre d’une monnaie nationale, tant mieux ; si ça se fait dans le cadre de l’euro –ce qui serait en partie possible- tant mieux aussi. »
(…)
« Nous voulons défendre l’économie française et avoir les outils pour le faire ; c’est ça, la souveraineté monétaire. »

A propos de Marine Le Pen

« Marine Le Pen est la mieux à même de diriger le Front National, de mener à bien ce chantier de la refondation. »

A propos de Yannick Noah

« Yannick Noah est apprécié des Français pour ses qualités sportives. (…) Il se comporte en adversaire politique, nous lui répondons [en conséquence], ça ne va pas au-delà. »