Disparition de Mireille Darc

La « Grande Sauterelle » de Lautner s’en est allée

Elle nous avait troublés dans Le Grand Blond…, fait rire dans Les Barbouzes, envoûtés dans Les Seins de Glace… C’est avec une grande tristesse que nous avons appris ce matin la disparition de Mireille Darc à l’âge de 79 ans. L’actrice, qui était dans le coma depuis trois jours, avait été hospitalisée à Paris en septembre 2016, à la suite de deux hémorragies cérébrales consécutives.
Née Mireille Aigroz le 15 mai 1938 à Toulon (Var), elle avait choisi son pseudonyme en référence à Jeanne d’Arc. Actrice emblématique des années 1960 et 1970, elle avait tourné dans une cinquantaine de longs-métrages pour le cinéma, dont treize avec le réalisateur Georges Lautner, qui l’avait affectueusement surnommée la Grande Sauterelle. Celle qui fut la compagne d’Alain Delon pendant quinze ans avait ensuite connu une traversée du désert dans les années 1980, en raison de graves ennuis de santé.
Délaissée par le cinéma, Mireille Darc était revenue dans les années 1990 sur le devant de la scène par la télévision, renouant avec la popularité dans des rôles de femme décidée et indépendante dans plusieurs séries. Elle avait aussi réalisé plusieurs documentaires sociétaux. Elle était mariée depuis 2002 à l’architecte Pascal Desprez.
Les cinéphiles et mélomanes garderont à jamais le souvenir ému de sa renversante apparition en robe au décolleté dos vertigineux… qui avait laissé sans voix Pierre Richard, violoniste dans le film Le Grand Blond avec une Chaussure Noire (1972, Yves Robert).
Radio Classique lui rendra hommage ce soir en bouleversant exceptionnellement sa grille de programme : à 18 heures, Olivier Bellamy ne recevra plus Valérie Trierweiler, comme initialement prévu. Nous rediffuserons à la place le Passion Classique de 2013 dont Mireille Darc avait été l’invitée.