Covid-19 : Les annulations et reports de concerts se multiplient en Europe

Crédit: Operaliege

Concerts annulés et fermetures de salles de spectacle en Autriche, nouvelles jauges en Belgique, restrictions de déplacements internationaux… Les activités culturelles publiques et, en particulier, les concerts sont à nouveaux touchés par la nouvelle vague de contamination au Covid-19, obligeant organisateurs et artistes à revoir la programmation des événements de fin d’année et du début 2022.

Le Bal de l’Opéra de Vienne annulé pour la 2année consécutive

Si en France, Espagne, Italie ou Royaume-Uni la 5e vague de Covid-19 n’a pas (encore ?) de conséquences sur l’activité culturelle, il n’en n’est pas de même dans un certain nombre d’autres pays européens contraints de s’organiser en fonction des restrictions mises en place pour affronter cette nouvelle crise sanitaire. C’est surtout le cas en Autriche où les salles de concert ont été fermées pour trois semaines depuis le 22 novembre.

A lire aussi

 

Et si, cette semaine, le Wiener Staatsoper a annoncé sa réouverture le 13 décembre avec une représentation de Don Giovanni de Wolfgang Amadeus Mozart que dirigera Philippe Jordan avec les prises de rôle de Kyle Petersen (Don Giovanni), Philippe Sly (Leporello) et Stanislas de Barbeyrac (Don Ottavio), les responsables de l’Opéra de Vienne ont dû annoncer que le célèbre Bal de l’opéra, qui réunit traditionnellement plus de 140 couples de danseurs devant 7000 spectateurs, sera annulé le 24 février pour la 2année consécutive. Selon Andrea Mayer, la Secrétaire d’État à la Culture, “Le Bal de l’Opéra est par excellence le genre d’événement pour lesquels la limitation des contacts est impossible”.

Pas plus de 200 spectateurs dans les salles de concert en Belgique

En Belgique, depuis le lundi 6 décembre, les événements en intérieur sont limités à 200 personnes, le public doit être assis et porter le masque. Les grandes salles de concerts doivent donc adapter leur programmation, tout au moins jusqu’à la fin du mois de décembre. Ainsi l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège a dû annuler certaines représentations, notamment les 2 concerts de Noël “Abbey Road Rhapsodie” des 17 et 18 décembre tandis que “L’oratorio de Noël” programmé samedi prochain à la salle Philharmonique de Liège (capacité de 1129 places) est dédoublé, avec 2 concerts à 16h et 20h.

A lire aussi

 

Il y a également la question de la circulation des artistes d’un pays à l’autre en fonction des restrictions appliquées. Au Pays-Bas par exemple, un récital de Cecilia Bartoli a été annulé le 3 décembre et l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam a été contraint de remplacer la pianiste Yuja Wang avec laquelle il devait se produire en tournée aux Pays-Bas, en Allemagne et en Autriche jusqu’au 11 décembre. En Allemagne, la participation du London Symphony Orchestra à Hambourg pour les 5 ans de la Elbphilharmonie est suspendue à l’évolution de la crise sanitaire.

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique