À la Une : gaspillage alimentaire, EPR de Flamanville, General Electric à Belfort, la droite en quête d’un chef et la musique en fête

Chaque matin, Michel Grossiord décrypte l’actualité et vous partage sa Revue de Presse

« Mangez des pommes ! » Vous ressortez un mot d’ordre attribué à Jacques Chirac

Souvenir des Guignols de l’info et de la campagne présidentielle de 1995…
Quelle surprise de découvrir Les Echos week-end mettre ce fruit en avant ! Entrons dans « le règne des pommes » !
C’est le troisième fruit le plus consommé au monde, et l’une des révolutions marketing qui ont changé l’agriculture. La pomme ? Un laboratoire d’agronomie à elle toute seule, elle n’a cessé de se réinventer ces dernières années. Nouvelles variétés, production mondiale quadruplée en 50 ans, transition vers le bio et travail sur la résistance aux maladies et parasites pour sortir des pesticides.
Croquons la pomme pour son goût et ses vitamines ! Je pourrais aussi vous parler des artichauts (article dans La Croix. Si bon si beau dans un jardin).

Gaspillage alimentaire

Non, j’aimerais vous parler de notre propension à jeter de la nourriture, c’est le grand sujet du Figaro… « Haro sur le gaspillage alimentaire ». Comment souvent, on accuse un autre, en l’occurrence la grande distribution, les supermarchés, mais c’est aussi dans les familles que ça se passe. Nous ne sommes pas exemplaires : savez-vous combien un Français jette en moyenne de nourriture par an ? Plusieurs kilos ? 29 kilos de nourriture, dont 7 kg d’aliments encore emballés, soit 100 euros par an et par habitant. Barquettes de jambon qui atterrissent à la poubelle, fruits et légumes achetés par bonne conscience mais jamais cuisinés, yaourts jetés le jour de la date de péremption, assiettes à moitié pleines qui finissent aux ordures.
Une mère de 3 ados constate « Mes enfants sont les premiers à faire des grandes théories en faveur de l’écologie, mais les derniers à terminer leur assiette… ». L’alimentation va de la terre à l’assiette…

Écologie – EDF et l’EPR de Flamanville

Restons avec la bannière de l’écologie, qui est brandie par les adversaires du nucléaire…Ils marquent un nouveau point contre EDF qui s’enfonce dans le cauchemar de l’EPR de Flamanville… Les écologistes militent pour l’abandon du projet…
Fiasco industriel, catastrophe, nouveau coup dur, nouveau retard dans la mise en service du réacteur de nouvelle génération… Au moins 10 ans de retard (retard sans fin) et un devis initial multiplié par plus de 3. Consternant ! Les mots claquent dans Les Echos, Le Figaro économie, Ouest-France et L’Opinion, L’Opinion qui s’attarde sur ces 8 soudures qui posent problème. 8 soudures qui en disent long…

Perte de compétence technique : les métiers de l’industrie n’attire plus les jeunes

Elles nous font toucher du doigt un mal profond qui pourrait affecter gravement notre pays, avance Jean-Dominique Merchet : la perte de compétence technique.
Après 30 ans de désindustrialisation (une génération), les conséquences culturelles se font sentir : les métiers de l’industrie n’attirent pas les jeunes.
EDF constate une baisse rapide des candidatures d’ingénieurs pour le nucléaire. Notre confrère de L’Opinion élargit la question à l’aéronautique et au spatial, secteur fragilisé par les innovations américaines. Nous gardons de beaux restes dans les secteurs industriels liés à l’Etat, mais pour combien de temps ? Combien de temps ? C’est la question qui taraude le Territoire de Belfort

Manifestation en soutien aux salariés de General Electric à Belfort

Belfort veut encore croire à l’industrie, annonce La Croix. Une grande manifestation est prévue demain en soutien aux salariés de General Electric (1.050 emplois supprimés). La ville se cherche un nouvel avenir dans les technologies de pointe.

La droite en quête d’un leader

On évoquait Jacques Chirac et les pommes tout à l’heure… Certains à droite se paient la pomme d’un chiraquien pur sucre… Christian Jacob, le patron des députés LR, défini comme « le plus petit dénominateur commun » dans Le Parisien qui pose la question à la Une : « Qui pour sauver la droite ? » La figure de Christian Jacob, pourtant candidat à venir pour diriger le parti, n’apparaît pas à la Une !
Non, en revanche, il y a François Baroin, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Bruno Retailleau et même « le grand brûlé » Laurent Wauquiez.
Christian Jacob avait été surnommé Rantanplan par François Fillon en raison de sa fidélité jamais prise en défaut pour Jacques Chirac. On ne lui connaît que trois passions déclarées, nous apprend Le Monde magazine : la chasse au sanglier, les westerns spaghetti et… Jacques Chirac !
Politique encore, un détour par les municipales à Paris avec ce sondage dans La Tribune qui montre une Anne Hidalgo fragilisée (58% de Parisiens insatisfaits, 63% à ne pas souhaiter qu’elle soit toujours maire de Paris).
Le sondage indique aussi, ça sera très commenté, que la dynamique est favorable pour La République en marche mais… Benjamin Griveaux et Cédric Villani font jeu égal au 1er tour: 25% des intentions de vote pour l’un comme pour l’autre… Un chiffre de nature à relancer la compétition pour l’investiture dont les modalités sont contestés par tous les candidats, sauf Benjamin Griveaux.

21 juin : Fête de la musique

La Voix du Nord donne le programme mais offre aussi une double page d’entretien entre ses lecteurs et Nicola Sirkis, le chanteur d’Indochine avant ses concerts demain et dimanche au stade Pierre-Mauroy. La dernière question, de Maryline, porte sur un éventuel hobby en dehors de la musique…
Nicola Sirkis répond… sa collection d’animaux empaillés ! « Je précise qu’il sont décédés de mort naturelle », ajoute t-il, en précisant sa passion : les corbeaux et corneilles particulièrement, mais j’ai un lapin et un renard…
Sinon, il collectionne les bouteilles en verre vides pour un projet personnel, « j’aurais de quoi remplir la grand-place de Lille »
Bizarre…Malheureusement, il ne dévoile pas son projet personnel, et nous ramène à sa musique…

Michel Grossiord

Plus de Revue de Presse de Michel Grossiord