Guerre en Ukraine : Pourquoi l’Occident n’envoie pas d’avions de chasse

Tim Felce / Wikimedia Commons

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a une nouvelle fois imploré les Occidentaux hier, le 9 mars : « prenez une décision au plus vite, envoyez-nous des avions ». L’aviation ukrainienne a été largement détruite dans les premières heures de l’offensive russe.

« L’un des soucis majeurs de l’OTAN est d’éviter de rentrer en confrontation armée avec la Russie »

Le 8 mars au soir, les Polonais ont proposé aux Américains de leur transmettre des Mig-29. Ils seraient déposés sur une base américaine en Allemagne. Les Etats-Unis ont répondu par une fin de non-recevoir. Alors que nous livrons des armes légères aux Ukrainiens, la question des avions est plus délicate et provoque un véritable embrouillamini diplomatique. La question centrale est de savoir comment livrer des avions à Kiev sans provoquer une réaction de Moscou qui parlait hier, de scénario « potentiellement dangereux ». Le risque est d’être considéré comme cobelligérant, ce que veulent à tout prix éviter les Occidentaux selon le général Jérôme Pellistrandi, rédacteur en chef de la revue Défense Nationale : « on peut comprendre le discours du président Zelensky mais il faut souligner que l’un des soucis majeurs de l’OTAN c’est d’éviter de rentrer en confrontation armée avec la Russie ».

A lire aussi

 

Seuls des avions de chasse soviétiques peuvent être livrés aux Ukrainiens

L’équation est aussi compliquée par le fait que seuls des avions de chasse soviétiques comme les Mig-29 polonais peuvent être livrés aux Ukrainiens car leurs pilotes ne connaissent pas les appareils occidentaux. Alors il faut peut-être réfléchir à une autre solution pour le général Jean-Paul Paloméros, ancien chef d’état-major de l’armée de l’air : « je ne suis pas certain que ces avions pourraient servir dans l’immédiat. Ce n’est quand même pas simple, quel est l’état des aérodromes sur place ? Est-ce qu’il y a moyen de les entretenir ? Il faudrait plutôt miser sur la défense sol-air ». La vice-présidente des Etats-Unis, Kamala Harris, est à Varsovie. Elle doit discuter avec le président polonais des modalités d’une « assistance militaire » aux Ukrainiens.

Augustin Lefebvre

Ecoutez le reportage d’Augustin Lefebvre : 

 

Retrouvez les Infos du jour