Guerre en Ukraine : Pourquoi la Russie veut faire tomber Odessa

Petros Giannakouris/AP/SIPA

Plusieurs frappes russes ont atteint Odessa, le principal port de l’Ukraine sur la mer Noire, le 3 avril au matin. Si ces attaques n’ont pas fait de victimes, on se demande quelles sont les raisons de bombarder Odessa alors que l’armée russe a annoncé un redéploiement vers l’Est de l’Ukraine ?

« Le Kremlin veut constituer une nouvelle Russie allant jusqu’au Sud de l’Ukraine »

L’armée russe a entamé ces derniers jours un retrait de certaines de ses positions dans le nord de l’Ukraine notamment autour de Kiev, la capitale. Pourtant, elle maintient sa pression sur le sud du pays. En effet à Odessa des cibles stratégiques, une raffinerie et 3 dépôts de carburants, ont été frappées le 3 avril. Le ministère de la Défense russe, qui précise avoir utilisé des missiles terrestres et maritimes, indique que ces sites fournissaient les troupes ukrainiennes. Cela démontre que si Moscou se concentre sur le Donbass dans l’est, la Russie n’a pas renoncé à s’emparer d’Odessa.

A lire aussi

 

Selon le politologue Jean-Sylvestre Mongrenier  : « si jamais Odessa tombait, l’Ukraine deviendrait un état géographiquement enclavé. Le Kremlin veut constituer une nouvelle Russie allant jusqu’au sud de l’Ukraine, aux frontières moldaves. Même si elle n’arrive pas à faire tomber Odessa, l’armée russe renforce ainsi son blocus maritime sur un port qui représente 80% des exportations de l’Ukraine ». En effet, Odessa reste protégée d’une attaque terrestre tant que la ville de Mykolaïv résiste. Cette ville est située 150 km plus à l’est et fait office pour l’instant de verrou. Une solidité qui a été menacée car Mykolaïv, localité régulièrement bombardée, a une fois de plus été frappée le 3 avril.

Marc Teddé

Ecoutez le reportage de Marc Teddé en ouverture du journal de 7h30 : 

Retrouvez les Infos du jour