Sécheresse : Le département du Nord soumis à des restrictions d’eau pour la première fois

istock

La France a connu son mois de juillet le plus sec depuis août 1958 et le début des relevés par Météo France. La quasi-totalité du pays est désormais en alerte sécheresse, dont le département du Nord. La préfecture a décidé de placer le bassin de l’Yser et ses 37 communes en situation de crise sécheresse. C’est une première dans le département. Résultat, des restrictions d’usage de l’eau sont mises en place.

« Les maisons se fissurent » assure Catherine Clicteur, maire de Wylder

Partout dans l’arrière-pays dunkerquois, on ne peut désormais plus laver la voiture, arroser son jardin ou remplir sa piscine, et ce, jusqu’au mois de septembre. Cet épisode de sécheresse inédit touche surtout les agriculteurs. Catherine Clicteur, maire de la commune de Wylder, placée en Alerte rouge, a pu discuter avec eux : « pour les moissons, ça a été beaucoup plus rapide que d’habitude et pour le maïs, c’est la catastrophe. Les agriculteurs sont vraiment dans la panade ».

A lire aussi

 

La maire du petit village de 300 habitants s’inquiète aussi pour les maisons, évoquant une terre très argileuse, avec beaucoup de mouvements de terrain : « on voit bien des crevasses, aussi bien dans le jardin qu’en bordure de maison. Les maisons se fissurent, on risque d’avoir des catastrophes naturelles ». D’autres zones pourraient à leur tour connaître davantage de restrictions dans les prochaines semaines, notamment dans les secteurs de Cambrai et Valenciennes. La dernière grande sécheresse subie par le département était en 1976, lors d’un épisode intense pour tout le pays.

Azaïs Perronin

Ecoutez le reportage d’Azaïs Perronin (à partir de 2’30 ») :

Retrouvez les Infos du jour