Australie : Aborigène, le chef d’orchestre Aaron Wyatt entre dans l’Histoire

Twitter @MelbSymphony

Le mercredi 9 février 2022 restera une date particulièrement marquante dans l’histoire de la musique en Australie. Pour la 1ère fois, ce jour-là, un chef d’orchestre aborigène, Aaron Wyatt, d’origine Noongar, un peuple autochtone d’Australie-Occidentale, a été invité à diriger un orchestre national australien, le Melbourne Symphony Orchestra.

Une initiative de la compositrice et soprano aborigène Deborah Cheetham

C’est avec beaucoup de fierté et avec humilité qu’Aaron Wyatt, est monté sur l’estrade du Sidney Myer Music Bowl de Melbourne mercredi dernier lors d’une soirée symphonique. 1er chef d’orchestre aborigène invité à la baguette d’un orchestre national en Australie, Aaron Wyatt a dirigé ce soir là l’Orchestre Symphonique de Melbourne (MSO) sur l’air principal de Long Time Living Here, composé et interprété par la soprano Deborah Cheetham.

A lire aussi

 

La chanteuse, elle-même aborigène, est d’ailleurs à l’origine de cette première après avoir suggéré à la directrice du MSO et à son directeur de la programmation, la possibilité de donner l’opportunité à un chef autochtone de diriger enfin la grande formation de Melbourne. Lors de cette représentation, Aaron Wyatt, qui avait déjà joué en solo, en tant qu’altiste, avec le MSO, était accompagné par 3 autres musiciens aborigènes issus de l’orchestre Dutala, une formation de musiciens autochtones créé à Perth par Deborah Cheetham et dont Aaron Wyatt, qui fut son élève, est le directeur artistique.

Aaron Wyatt : « Un immense pas en avant pour moi et pour la représentation autochtone dans la musique classique australienne »

Aaron Wyatt, membre de la communauté Noongar, a grandi à Perth où il a commencé la musique à l’âge de 5 ans. Après avoir étudié le violon, c’est comme altiste qu’il a débuté sur scène et s’est ensuite produit en solo avec le West Australian Symphony Orchestra, formation avec laquelle il s’est orienté vers la direction d’orchestre. Il a également été chef d’orchestre régulier de l’Orchestre de chambre Allegri, basé à Washington. Depuis deux ans il a intégré l’école de musique de l’Université de Monash (près de Melbourne) en tant qu’altiste, chef d’orchestre et assistant conférencier. À l’issue du concert de mercredi, Aaron Wyatt a déclaré : « Cette opportunité avec le MSO représente un immense pas en avant, à la fois pour moi en tant qu’individu et pour la représentation autochtone dans la musique classique australienne. C’est formidable de rassembler la musique, de rassembler les musiciens mais c’était aussi très intimidant ».

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique