« Jean d’Omersson était un gentilhomme des lettres. Il incarnait un patrimoine français qui nous est cher. » JL Bourlanges