Pierre Assouline, écrivain parmi les siens

La littérature, c’est son dada. Et ses écrivains préférés sont dans son DA, entendez : son Dictionnaire amoureux. Pas Lagarde et Michard pour un sou. Pas Lagarce et Michou non plus. Pierre Assouline aime aimer et cultive son jardin sans jouer les Candide.


Voici son programme :
– Haendel, Rinaldo, Acte II, HW7 « Lascia ch’o Pianga » par Patricia Petitbon
– R. Strauss,  Vier letze lieder, « Im abendrot »par R. Fleming et l’orchestre philharmonique de Munich dirigé par C. Thielemann
– Bach, Clavier bien tempéré,  Prélude et fugue BWV 851 par S. Richter

Les Madeleines :
– La chanson d’Hélène, par Romy Schneider et Michel Piccoli
– Phil Glas, BO  du film « Les heures »
– Jean Pierre Rampal, BO du film « La peau douce »