Elena Bashkirova joue Les Saisons de Tchaïkovsky

A chaque mois son feuillet d’album

Fille du grand pédagogue russe Dmitri Bashkirov et fondatrice du festival de Jerusalem, la pianiste Elena Bashkirova – épouse à la vie de Daniel Barenboim de qui elle a deux enfants (dont le violoniste Michaël) – se penche sur le cycle de Piotr Tchaïkovsky Les Saisons. Sans doute le plus populaire des œuvres pour piano du compositeur russe, il décline un feuillet d’album pour chaque mois de l’année. L’univers de l’enfance et son entêtant parfum nostalgique – qui n’est pas sans rappeler  les Pièces lyriques de Grieg ou L’Album pour la jeunesse de Schumann – règne sur ces saynètes ayant pour sous-titres « Au coin du feu », « Barcarolle », « La Chasse », « Chant d’Automne » ou « Sur la troïka ».  

« Ces douze pièces possèdent beaucoup plus de profondeur qu’on ne le dit, et en proposer la totalité accorde véritablement un sens à leur composition. Chaque morceau possède une originalité, un côté très schumannien, une imagination qui se renouvelle sans cesse. La poésie, la subtilité harmonique, l’allure rythmique et chorégraphie créent une diversité qui dépasse le caractère un peu anecdotique de l’écriture. Je considère que ce cycle est l’une des œuvres majeures de Tchaïkovski », déclare celle qui joua à plusieurs reprises cette œuvre au concert. On y adjoindra l’aspect narratif du conte, si bien rendu par Elena Bashkirova, chaque pièce semblant commencer par « Il était une fois… » 

Elena Bashkirova (piano) joue Les Saisons de Tchaïkovsky (1 CD Gideon Boss)