Coup de cœur week-end

Après le rythme effréné de votre semaine, il est temps de vous accorder une petite balade automnale dans les coins les plus cachés de nos chers quartiers parisiens. Quoi de mieux qu’aller flâner dans les ruelles parisiennes et apprécier les couleurs changeantes. Radio Classique a sélectionné pour vous quatre balades bucoliques pour votre we.

1.       La cité florale du 13ème arrondissementComme un air londonien souffle dans ce quartier des plus surprenants. Après avoir descendu le magnifique parc Montsouris, on découvre un petit quartier détonnant avec  les immeubles modernes aux alentours.  Toutes les ruelles fleuries abritent des maisons aux allures victoriennes qui dégagent une beauté et une sérénité rares, à tel point que l’on a l’impression d’être à la campagne. C’est le petit Nothing Hill parisien. 
2.       La Petite Ceinture du 15e arrondissementConstruite il y a 150 ans, la Petite Ceinture s’étend sur 32km de chemins de fer. Jusqu’en 1934, le réseau était utilisé par les Parisiens eux-mêmes,  puis elle a servi au transport de marchandises jusqu’en 1970. Aujourd’hui réaménagée, la Petite Ceinture offre dans le 15e 1.5km de verdure complétement gratuite. Du parc André Citroën jusqu’au parc Georges Brassens, c’est un petit coin de nature au sud de Paris : La preuve ? Sur les panneaux qui jalonnent la voie ferrée, on prévient que certains animaux et plusieurs espèces de plantes cohabitent dans les jardins. Ici, il faut s’assoir sur un banc et laisser son esprit à la contemplation ! A noter : Le week-end, la Petite Ceinture ouvre seulement à partir de 9h30 
3.       La Cité du Figuier  du  11e arrondissementDu 11e arrondissement, on ne connaît souvent que la célèbre rue Oberkampf très prisée des soirées nocturnes! Mais, ce quartier cache bien des mystères. Il faut s’enfoncer dans le quartier mouvementé pour découvrir de véritables petites « cités » de paix : des impasses pavées où agences de communication, boîtes de production, et ateliers d’artistes ont élu domicile. On a l’impression d’être dans un petit village. On se balade au milieu de figuiers géants, des pots de fleurs bien garnis et on a envie de s’asseoir sur les tables de jardins installées devant les devantures « pastel » des appartements aux allures charmantes. 
4.       La Villa Léandre du 18e arrondissementDans ce coin du 18e arrondissement, on découvre des rues parisiennes… qui ne font pas parisiennes. Un vrai bonheur non ? La Villa Léandre doit son nom à un caricaturiste et affichiste montmartrois Charles Léandre, et est une véritable bouffée d’air pur au sein même de la bouillonnante capitale. Elle respire la sérénité et le calme et est parsemée de petites maisons à l’architecture très anglaise. D’ailleurs, vous trouverez une inscription humoristique indiquant « Downing Street, City of Westminster », lieu de résidence réputé du Prime Minister. C’est vrai que l’on peut aisément imaginer  le Premier Ministre britannique s’extirper d’une des portes de ces ruelles loin de la surpopulation et de l’agitation parisiennes.  Cet endroit est un écrin de verdure qui vous emmènera « loin » de Paris.