Adrien Boisseau, un prodige prodigieux

Ce lundi, Laure Mézan reçoit Adrien Boisseau, altiste et membre du quatuor Ebène à l’occasion du concert donné par le Quatuor le 3 octobre aux Bouffes parisiennes.

Très jeune, Adrien Boisseau est pourtant immense par son talent.  « Jeune artiste de l’année »  des Classical Music Awards Association, Adrien Boisseau découvre la musique à l’âge de 5 ans et décide à ce moment-là de lui consacrer sa vie.  Il entre à l’école de musique de Nevers puis au CNR de Saint-Maur et intègre le CNSM de Paris à l’âge de 14ans, il suivra notamment la classe de Jean Sulem. Après avoir obtenu son diplôme avec les Félicitations du Jury, Adrien Boisseau décide de poursuivre ses études auprès de Tabea Zimmermann à Berlin et fait ses débuts de soliste sous la direction de Krysztof Urbanski en 2011. Puis, la route du succès est lancée : il reçoit de nombreux prix internationaux et commence à se produire avec les orchestres les plus prestigieux.  
En 2015, Adrien Boisseau entame une nouvelle étape dans sa carrière, il est appelé à rejoindre les rangs du Quatuor Ebène [créé en 1999 au conservatoire de Boulogne-Billancourt], le quatuor à cordes le plus sollicité au monde. Il jouera dès lors dans les plus belles salles (Théâtre des Champs Elysées, Carnegie Hal…) et avec les plus brillants musiciens de la scène internationale (Anne Sofie Von Otter, Nicholas Angelich…).
Adrien Boisseau a également sorti en 2015 son premier disque chez Oehms Classics en récital avec Gaspard Dehaene dans des œuvres de Schumann. Un vrai  bonheur musical !
Vous aurez la chance de retrouver cet artiste d’exception avec le Quatuor Ebène lors d’un concert aux Bouffes du Nord le 3 octobre à 20h30. Ils interpréteront Beethoven, le maître du quatuor à cordes, en faisant dialoguer une œuvre de jeunesse et le premier des cinq derniers quatuors du compositeur.
Programme :
Ludwig Van Beethoven : Quatuor à cordes op. 18 n°6
Henri Dutilleux : Ainsi la nuit
Ludwig Van Beethoven : Quatuor à cordes op. 127