Victor Julien-Laferrière, le jeune prodige du violoncelle.

Jeudi 1er septembre, Laure Mézan reçoit à 13h le jeune violoncelliste Victor Julien-Laferrière dans Le Journal du Classique.

A 26 ans, Victor Julien-Laferrière compte déjà à son actif un palmarès des plus impressionnants. Né en 1990, il commence le violoncelle à l’âge de 7 ans avec son professeur René Benedetti avant de rejoindre le Conservatoire de Paris en 2004. Il y étudiera la musique pendant 4 ans. Parallèlement, il prend part entre 2005 et 2011 à l’International Music Academy Switzerland de Seiji Ozawa.

 

Repéré dans le monde de la musique classique pour son « toucher soyeux,  [son] autorité tout en douceur, [et sa] concentration à peine relevée d’un sourire de bonheur », selon les mots de Dominique Fernandez dans la revue Classica, ce jeune prodige  gagne rapidement en notoriété. Il remporte le 1er Prix ainsi que deux prix spéciaux au Concours International du printemps de Prague en 2012, en jouant le Concerto de Dvořák en finale. Ces distinctions lui permettent de jouer avec les plus grands orchestres comme  l’Orchestre Philharmonique de Radio France au festival du Printemps de Prague, avec  le State Hermitage Orchestra au festival Olympus de St Pétersbourg.

 

(Ré)écoutez le Journal du Classique ICI