« Le rêve de Mercier » au Théâtre de la Contrescarpe jusqu’au 31 mars 2022

crédit photo : Fabienne Rappeneau

La rencontre d’un révolutionnaire et d’une princesse de Monaco.

Paris, juillet 1794, sous la Terreur

Françoise-Thérèse de Choiseul-Stainville, jeune aristocrate française, devenue princesse de Monaco par mariage, est emprisonnée depuis plusieurs mois. Elle attend sa comparution devant le Tribunal révolutionnaire qui pourrait la conduire à l’ échafaud. L’entrée soudaine, dans sa cellule, de l’écrivain Louis-Sébastien Mercier, qui avait rêvé à une Révolution « la plus pacifique et heureuse », est-elle le signe qu’il lui serait possible d’échapper à ce cruel destin ? D’autant que dans l’ombre se trame une conjuration contre Robespierre, suspecté d’aspirer à la dictature.
Une rencontre improbable dans un contexte historique tragique…

«J’ai toujours été ému par le destin tragique de
Françoise-Thérèse de Choiseul Stainville, devenue
princesse de Monaco par mariage…
C’est bien à elle que j’ai voulu rendre hommage; dans
une période tourmentée, faite de bruit et de fureur.
Une princesse qui doit être considérée, par son
élégance et sa dignité, comme une véritable héroïne.»

Alain Pastor, auteur de la pièce

 

Le rêve de Mercier d’Alain Pastor, mis en scène par Pascal Vitiello
Théâtre de la Contrescarpe, 5 Rue Blainville, 75005 Paris
01 42 01 81 88
Du 7 janvier au 31 mars 2022
Places de 11 à 32€

 

>Réservez vos places ici