Jascha Heifetz, légende du violon moderne – 20.04.2016

Du mercredi 13 au mardi 26 avril inclus, Radio Classique consacre ses disques du jour à dix violonistes d’exception, à l’occasion d’un dossier paru dans le dernier numéro du magazine Classica. Aujourd’hui redécouvrez Jascha Heifetz, enfant prodige par excellence…

Né en 1901 en Lituanie, Jascha Heifetz incarne l’enfant prodige dans toute sa splendeur. Sous l’impulsion de son père, violoniste professionnel, il débute son apprentissage de la musique à l’âge de trois ans, entre au conservatoire à cinq ans puis donne ses premières représentations dès sept ans. Deux ans plus tard il intègre la classe d’un Leopold Auer sidéré : le très admiré pédagogue qualifie la prestation du tout jeune Heifetz de « tour de sorcellerie ».

Très rapidement la notoriété de Jascha Heifetz dépasse les frontières : après ses premiers enregistrements et un concert à Saint-Pétersbourg devant près de 25 000 personnes, le petit prodige enchaîne les représentations en Allemagne, en Autriche et en Scandinavie avant de fuir la révolution russe de 1917 et d’émigrer aux Etats-Unis l’année de ses seize ans, où il intègre alors le légendaire Carnegie Hall.

 

Heifetz donnera son ultime concert en 1972 et décèdera quinze ans plus tard, à l’âge de 86 ans. Au cours de sa longue carrière il réalisera l’une des plus impressionnantes discographies classiques, avec 104 CD enregistrés pour le label RCA-Victor. Heifetz aura incontestablement marqué les esprits comme l’un des inventeurs du violon moderne, et le grand Itzhak Perlman se souvient ainsi de sa rencontre avec le virtuose : « Quand je lui ai parlé, j’ai pensé : je ne peux pas y croire, je suis en train de parler à Dieu !  »

 

Retrouvez tous les disques du jour sur notre page Pinterest : https://fr.pinterest.com/radioclassique/disque-du-jour/