Hervé Billaut, pianiste et Karine Deshayes, mezzo-soprano

Mardi 13 septembre, Laure Mézan reçoit à 13h le pianiste Hervé Billaut et la mezzo-soprano Karine Deshayes à l’occasion du festival Les Rendez-Vous de Rochebonne du 16 au 18 septembre.

Hervé Billaut est un explorateur de partitions. Passé entre les mains de Germaine Mounier  et Jean Hubeau à Paris, il obtient les plus hautes distinctions du Conservatoire de la capitale dès l’âge de 16 ans. Il gagne rapidement le cœur du public en faisant revivre les classiques du grand Isaac Albéniz et en consacrant un album à la musique de Gabriel Fauré qui a été largement saluée par la critique. Régulièrement invité dans les plus grands festivals à Paris, Toulouse ou encore Grenade, il jouit d’un public fidèle. Cet enthousiasme tient à ce qu’Hervé Billaut n’est pas un simple interprète mais un créateur de son, un synesthète averti pour qui la musique dépasse la technique pour faire émerger un univers de sons, d’impressions, de timbres qui lui sont propres. Il se produira le 18 septembre en clôture du festival Les Rendez-Vous de Rochebonne avec des œuvres de Brahms, Dukas et John Williams. 

Pour Karine Deshayes, la rencontre avec la musique s’est d’abord effectuée par la pratique instrumentale. C’est l’apprentissage du violon qui lui a donné l’envie et le besoin de chanter. En théoricienne de la musique, elle est licenciée de musicologie. Elle commence ses études au Conservatoire de musique de Paris sous la direction de Mireille Alcantara puis intègre l’Opéra National de Lyon en 1998. A cette même période elle interprète Elena de la Donna Del Lago de Rossini au Festival de Radio France à Montpellier. Elle travaille ensuite avec les plus grands chefs comme Kurt Masur, Bruno Campella ou Philippe Jordan. De la même façon qu’elle donne sa voix à entendre aux spectateurs, elle donne de son temps à des associations caritatives dont SOS Village d’Enfants pour qui elle a interprété des chants qui lui rappelaient son enfance. 

(Ré)écoutez le Journal du Classique ICI