Cécile Chaminade par le Trio Parnassus

Aux côtés de Mel Bonis, la plus grande compositrice française postromantique

Née dans une famille aisée, Cécile Chaminade (1857-1944) révèle très jeune des dons musicaux que sa famille s’empresse de cultiver. Elle étudie la composition avec Benjamin Godard, reçoit les encouragements de Camille Saint-Saëns et Emmanuel Chabrier tandis que Georges Bizet, un ami de la famille, l’encourage à se présenter au Conservatoire. À dix-huit ans, elle donne son premier concert.

L’œuvre de Cécile Chaminade couvre quelque 400 compositions. Les pièces pour piano et les mélodies, dont plusieurs atteignirent des tirages élevés, occupent la première place en nombre. Mais après la Première Guerre mondiale son style, resté fidèle au romantisme, ne correspondait plus aux attentes de l’époque. Elle fut reléguée au rang de compositrice salonarde pour dilettantes et son œuvre fut écartée des concerts. Une attitude qui ignorait la force expressive, la richesse mélodique et l’élégance de sa musique régulièrement mise à l’honneur par les interprètes d’aujourd’hui. Ainsi du Trio Parnassus, qui nous propose ici l’intégrale des trios avec piano de Cécile Chaminade couplée avec un bouquet de pièces chambristes. Une initiative plus qu’heureuse !

Cécile Chaminade : Intégrale des Trios avec piano (1 CD MDG)

https://www.amazon.fr/Klaivertrios-Trio-Parnassus/dp/B06Y2MH4LH