Alexandre Tharaud, le piano et la vie

Ce vendredi, à 13h, Laure Mézan reçoit le pianiste Alexandre Tharaud qui consacre son dernier album à Rachmaninov et se produira ce weekend à la Philharonie pour un weekend de concerts autour du grand compositeur.

Débutant le piano très jeune, Alexandre Tharaud n’apprend pas seulement la technique avec sa première professeure Carmen Taccon-Devenat mais également la respiration avec l’instrument, quelque chose de difficile pour un pianiste par rapport à un flûtiste ou même un violoniste. C’est sans doute là qu’est née la passion pour Alexandre Tharaud. Il passe ensuite par le Conservatoire de Paris d’où il ressort auréolé d’un Premier Prix en piano. Il enchaîne ensuite les victoires à divers concours internationaux comme Maria Canals à Barcelone ou le concours de Citta di Senigallia en Italie. Il se produit dans les lieux les plus prestigieux du monde comme le Concertgebouw d’Amsterdam ou encore le Suntory Hall de Tokyo. En 2011, il entame une tournée avec l’ensemble baroque Les Violons du Roy. Il participe également au film « Amour » de Michael Haneke, dans lequel il joue son propre rôle. 
L’éclectisme qui caractérise le pianiste quadragénaire se ressent dans son mode de vie et sa manière d’appréhender la musique. En effet, le pianiste de renom ne possède pas d’instrument chez lui, le risque de ne faire que ça étant trop grand. Pour lui, vivre sa passion c’est également avoir d’autres activités. Ainsi pour s’exercer les doigts, Alexandre Tharaud emprunte les pianos d’amis, ce qui lui permet d’être capable de jouer sur différents instruments et de mieux s’adapter lors des concerts qu’il donne.


Etonnant personnage qui nous impressionne par sa capacité à faire de la musique un mode de vie libre tout en restant l’un des plus grands pianistes mondiaux actuellement. Amoureux de Rachmaninov il consacre son dernier album au compositeur russe et participe également au weekend de concerts à la Philharmonie qui se déroulera les 26 et 27 novembre et qui a pour but d’explorer toutes les facettes du grand auteur. Pendant deux jours ce nouvel espace de la Villette proposera des ciné-concerts pour les enfants ou des concerts intimistes pour mieux comprendre les influences de Rachmaninov.