« Giustino » d’Antonio Vivaldi

Naïve poursuit son intégrale consacrée au « Prêtre roux »

« Avec ses scènes spectaculaires (une tempête en mer, des batailles et un couronnement somptueux), Giustino, chef-d’œuvre de la maturité, est un des opéras les plus accomplis de Vivaldi. L’intrigue met en scène des personnages et des événements historiques réels dans une fiction toute empreinte de l’Empire byzantin avec Anastasio. L’écriture de Vivaldi tire pleinement parti des diverses situations, mettant en valeur ses dons de dramaturge. C’est particulièrement vrai de l’acte 2 et du début de l’acte 3, où le soupçon et la jalousie sont extraordinairement traduits dans une série d’arias impétueux qui font montre d’une rare ingéniosité harmonique et d’une inspiration constante, offrant aux protagonistes des airs époustouflants. »

Ottavio Dantone dirige un flamboyant plateau vocal pour cette réjouissante découverte.

*Antonio Vivaldi : « Giustinio ». Solistes, Accademia Bizantina, dir. Ottavio Dantone (Naïve vol. 58 Edition Vivaldi)