TOUT SATIE !

Profitant des 50 ans de la naissance de Satie, Erato propose l’intégrale de son œuvre et promet de nombreuses découvertes.

Il suffisait d’y penser ! Warner a puisé dans son fonds de catalogue (celui d’EMI, essentiellement), afin de constituer une intégrale Satie de référence. Au centre de l’œuvre et du coffret, la musique pour piano dans la version qu’Aldo Ciccolini grava dans les années 1980, aristocratique, insaisissable et, au fond, inégalable. Quelques raretés ne figurant pas chez Ciccolini ont été empruntées à Jean-Yves Thibaudet (comme la Gnossienne n°7) ou à Alexandre Tharaud, qui a également enregistré pour l’occasion L’Enfance de Ko-Quo, tandis que Jean-Pierre Armengaud donne, en première mondiale, la version pour piano de Mercure et de Relâche. Quoi d’autre ? Les mélodies proviennent aussi des albums Ciccolini, qui accompagnaient pour l’occasion Mady Mesplé, Gabriel Bacquier ou Nicolai Gedda. Confiés à Louis Auriacombe, Pierre Dervaux, Marius Constant, ou, plus tard, Michel Plasson, qui savent toujours trouver le ton juste, entre ironie et nostalgie, les ballets et les œuvres chorales font revivre toute une époque. Tout Satie, oui !
(Erato 10 CD 0825646047963. 1964-2015. 10 h 35′, Choc)