Jordi Savall présente le Testament symphonique de Mozart

Décernés chaque semaine, les Trophées Radio Classique priment un nouvel album, mis à l’honneur notamment dans l’émission « Tous Classiques » de Christian Morin.

Pour ce dernier Trophée de la saison 2018-2019 : Jordi Savall sonde les abîmes des trois dernières Symphonies de Mozart.

Ces trois symphonies, écrites à Vienne, n’ont jamais été jouées du vivant de Mozart. Il s’agit sans doute de ses plus grands chefs-d’œuvre symphoniques. Tout y est, du génie de l’instrumentation (la beauté des solos de vents de la Symphonie n° 39) à l’intelligence de la construction (la fugue du finale de la Symphonie n°41 « Jupiter »), sans oublier la beauté intemporelle des mélodies (le fiévreux premier mouvement de la Symphonie n° 40, devenu l’un des thèmes les plus célèbres de l’histoire de la musique).

Matthieu Herzog/Ensemble Appassionato (Naïve) et Herbert Blomstedt/Orchestre symphonique de la Radio Bavaroise (BR Klassik pour les Symphonies n°40 et 41) ont revisité tout récemment ces trois dernières Symphonies de Mozart. A l’issue d’un long processus de maturation, Jordi Savall présente sa propre version. Il a choisi sur ce double album de répéter deux fois la Quarantième Symphonie, afin de souligner la continuité qui existe d’une œuvre à l’autre. Le Concert des Nations, au sommet de sa forme, donne chair et vision à cette vision où dominent fluidité et théâtralité.

Wolfgang Amadeus Mozart : « Le Testament symphonique » (Symphonies n° 39, 40 et 41 « Jupiter »). Le Concert des Nations, dir. Jordi Savall (2 CD Aliavox)

Plus d’articles sur les Trophées de Radio Classique :