Vivez le Concert des Révélations des Victoires de la Musique, dimanche à 21 heures sur Radio Classique

Vivez le Concert des Révélations des Victoires de la Musique, dimanche à 21 heures sur Radio Classique

DISTRIBUTION

Eugénie Joneau, mezzo-soprano
Sarah Aristidou, soprano
Marie-Andrée Bouchard-Lesieur, mezzo-soprano
Manon Galy, violon
Alexandre Tharaud, piano
Jérémie Moreau, piano
Valentin Tournet, viole de gambe
Edward Liddall, piano
Jorge Gonzalez-Buajasan, piano
Guillaume Haldenwang, clavecin

PROGRAMME

Bach, Sonate Andante BWV 1027
Bach, Sonate Allegro BWV 1028
Purcell, La Mort de Didon 
Ravel, Toccata du Tombeau de Couperin
Kreisler, Prélude et Allegro 
Poulenc, Hôtel
Weill, Youkali
Debussy, Sonate pour piano et violon, 1er mvt
Verdi, Rigoletto “Caro Nome”
Rimski- Korsakov, the Nightingale and the rose     
Gounod, Sapho,  « Ô ma lyre immortelle »
De Falla, La Vida Breve   
Schubert, 3è Impromptu Op. 90
Offenbach, la Barcarolle 
Hahn, O mon bel inconnu               

 

Vivez le Concert des Révélations des Victoires de la Musique, dimanche à 21 heures sur Radio Classique

Vivez le Concert des Révélations des Victoires de la Musique, dimanche à 21 heures sur Radio Classique

Le Concert des Révélations des Victoires de la Musique est l’occasion d’entendre les artistes de la nouvelle génération. Il réunit six musiciens nommés dans les catégories Révélation Artiste Lyrique et Révélation Soliste Instrumental.

Alexandre Tharaud était l’invité exceptionnel de cette soirée

Il s’agissait cette année de la mezzo-soprano Eugénie Joneau, qui a remporté la Victoire, de la soprano Sarah Aristidou et de la mezzo-soprano Marie-Andrée Bouchard-Lesieur. Côté instrumentistes, les trois nommés étaient la violoniste Manon Galy, qui a remporté la Victoire, le pianiste Jérémie Moreau et le gambiste Valentin Tournet. Ils se sont produits dans un répertoire varié : de Bach à Reynaldo Hahn en passant par Purcell, Ravel, Debussy, Verdi ou encore Gounod et Offenbach.

 

A lire aussi

 

 

Un invité de marque les a rejoint : Alexandre Tharaud qui a joué l’Impromptu n° 3 de Schubert, et qui a accompagné Eugénie Joneau dans deux mélodies de Poulenc et de Kurt Weill. Le pianiste Jorge Gonzalez-Buajasan et le claveciniste Guillaume Haldenwang ont également apporté leur concours à cette soirée qui a eu lieu le 16 juin dernier à la Cathédrale Saint-Louis des Invalides. Ce concert sera présenté par Jean-Michel Dhuez.

 

Retrouvez l’actualité du Classique

 

La rediffusion du concert n'est plus disponible.