Concert de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg dirigé par Aziz Shokhakimov

Concert de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg dirigé par Aziz Shokhakimov

DISTRIBUTION
Simone LAMSMA, violon
Aziz Shokhakimov, direction

PROGRAMME
Prokofiev, Symphonie Classique
Chostakovitch, Concerto pour violon n°1

Bis : Largo de la 3e Sonate de Bach (BWV 1005)

Prokofiev, Roméo et Juliette

Concert de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg dirigé par Aziz Shokhakimov

Concert de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg dirigé par Aziz Shokhakimov

Retrouvez l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg en concert, samedi à 21 heures sur Radio Classique.

Simone Lamsma joue le Concerto pour violon n°1 de Chostakovitch

Deux grands compositeurs russes, Prokofiev et Chostakovitch, sont au programme de ce concert de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg dirigé par son directeur musical et artistique Aziz Shokhakimov. Tout d’abord Prokofiev avec la Symphonie n°1 « Classique » et Roméo et Juliette. Prokofiev commence l’écriture de la Symphonie n°1 en 1916. C’est lui qui en a choisi le titre « par espièglerie, dans l’espoir secret d’être finalement gagnant, si la symphonie paraît vraiment classique » comme l’a expliqué Prokofiev par la suite en ajoutant « mes vrais amis verront que le style de ma symphonie est précisément d’un classicisme mozartien et ils lui accorderont sa vraie valeur, tandis que le public lui sera juste content d’entendre une musique heureuse et sans complication, que bien sûr, ils applaudiront ! ».

A lire aussi

 

De fait la création, le 21 avril 1918 à Saint-Pétersbourg sous la direction du compositeur, a été un triomphe. Roméo et Juliette est le célèbre ballet inspiré du drame de Shakespeare que Prokofiev a mis en musique en 1936. Il en a tiré trois suites, ce sont les Suites n°1 et Suite n°2 qui sont au programme de ce concert. La troisième œuvre est le Concerto pour violon n°1 de Chostakovitch. Créée en 1955 par son dédicataire le légendaire David Oïstrakh, c’est une œuvre d’une grande difficulté technique. Elle sera interprétée par la violoniste néerlandaise Simone Lamsma. Ce concert, enregistré les 19 et 20 mai dernier au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg, sera présenté par Laure Mézan.

Jean-Michel Dhuez 

Retrouvez l’actualité du Classique

La rediffusion du concert n'est plus disponible.