Ruben Jais dirige l’un des chefs-d’œuvre sacré de Jan Dismas Zelenka

Décernés chaque semaine, les Trophées Radio Classique priment un nouvel album, mis à l’honneur notamment dans l’émission « Tous Classiques » de Christian Morin

 

Cette semaine : le label espagnol Glossa célèbre le grand compositeur tchèque de la période baroque, Zelenka, à travers sa Missa Omnium Sanctorum

C’est à la personnalité si singulière de Jan Dismas Zelenka, concrètement à sa Missa Omnium Sanctorum, que Ruben Jais et la Barocca dédient ce nouvel album chez Glossa. Durant plus de trente ans, Zelenka cumula l’emploi de compositeur et celui de contrebassiste de l’Orchestre de la Cour de Dresde, institution justement reconnue – dans la première moitié du XVIIIe siècle – comme l’une des gloires de son temps. Zelenka termina sa messe, une œuvre ample, dynamique (notamment le Gloria) en plusieurs mouvements, comprenant solistes vocaux, chœurs et orchestre, en 1741. Le compositeur avait alors atteint la soixantaine, et la messe peut être considérée comme l’un des sommets de son activité créatrice.

Ruben Jais dirige avec une exubérance bienvenue

Le Milanais Ruben Jais – qui a déjà signé des programmes de Bach et Gluck pour Glossa – dirige avec une exubérance bienvenue une œuvre chamarrée comprenant des sections en accords rigoureux, des fugues grisantes, des ornements du Haut Baroque tout autant que des penchants pour… les danses typiques du style galant. Pour exprimer cette diversité musicale, Ruben Jais peut compter non seulement sur une équipe idéale de solistes – Carlotta Colombo, Filippo Mineccia, Cyril Auvity and Lukas Zeman – mais encore sur la contribution essentielle du chœur et des instrumentistes de laBarocca.

Jan Dismas Zelenka : Missa Omnium Sanctorum. Carlotta Colombo (soprano), Filippo Mineccia (contre-ténor), Cyril Auvity (ténor), Lukas Zeman (basse), Labarocca, dir. Ruben Jais (1 CD Glossa)