Hommage à Victor Lanoux

Ce samedi 6 mai à 18 heures, Olivier Bellamy rend hommage à Victor Lanoux, disparu jeudi dernier, avec la rediffusion exceptionnelle de leur entretien il y a un an et quelques, en janvier 2015.

Connu pour son rôle dans Louis La Brocante, Victor Lanoux est un visage familier de la télévision française qui nous manquera. Le sourire chaleureux du brocanteur-détective, élucidant les crimes au volant de sa fourgonnette Citroën, est pour longtemps présent dans nos mémoires. On se souvient aussi de lui dans une cinquantaine de films dont « Une femme à sa fenêtre » (1976), adapté par Jorge Semprun et « Pierre Granier » qui lui fit connaître son premier succès cinématographique aux côtés de Philippe Noiret et de Romy Schneider jouant son amante éperdue. Victor Lanoux nous a également marqué dans « Un éléphant ça trompe énormément », ou encore dans « Un moment d’égarement » en duo avec Jean-Pierre Marielle. Une vie riche en émotions et en pleine d’humanité que l’acteur a consigné sur papier dans son livre de souvenirs. Tout y est raconté sous forme de petites anecdotes qu’il dit modestement avoir écrites « pour les gens qui m’aiment bien ». Il y raconte « ma vie, mes rencontres, mes aventures, la galle, les morpions, la guerre, le cinéma, les premiers rôles, l’Algérie, Catherine Deneuve, René Char, Jean Gabin, ma grande amitié avec Sim, Le Tourniquet, Boulogne-Billancourt, les champs de courses… ». Ce soir dans Passion Classique, on réécoute cette vie merveilleuse.

Pour écouter les podcasts de l’émission, cliquez ici