Grande Galerie de Guy Boyer les 1er et 8 juin : Paris romantique

Le Petit Palais et le Musée de la Vie romantique s’allient jusqu’au 15 septembre pour nous offrir une immersion dans le Paris de la première moitié du XIXème siècle. De la chute de Napoléon en 1815 à la révolution de 1848, Paris a été l’un des théâtres du Romantisme. Guy Boyer nous rappelle en deux épisodes quelques grands événements artistiques comme la bataille d’Hernani, mais aussi les transformations d’urbanisme de Rambuteau et le dandysme des Grands Boulevards

Programmation musicale :

Samedi 1er juin : Paris romantique 1

  • Chopin : Prélude pour piano op.28 n°17 (K. Fukuma)
  • Rossini : 1er mouvement de la Sonate pour cordes n°1 (Academy of St Matin-in-the-fields, dir. Sir N. Marriner)
  • Beethoven : Final du Quintette pour piano et vents (E. Le Sage, Les Vents français)
  • Berlioz : 2ème mouvement de la Symphonie fantastique (Orchestre de Cleveland, dir. L. Maazel)
  • Chopin : Nocturne n°2 (J-Y. Thibaudet)
  • Mendelssohn : Ouverture de Ruy Blas (Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, dir. R. Chailly)
  • Gounod : « Ô ma lyre immortelle » de Sapho (G. Arquez, Orchestre Nation de Bordeaux Aquitaine, dir. P. Daniel)
  • Verdi : « La donna è mobile » de Rigoletto (L. Pavarotti, Orchestre du Théâtre Communal de Bologne, dir. R. Chailly)
  • Meyerbeer : Ouverture des Huguenots (Orchestre Symphonique de Nouvelle Zélande, dir. D. Ang)

Samedi 8 juin : Paris romantique 2

  • Rossini : Ouverture de L’Echelle de soir (Orchestre de Chambre d’Europe, dir. C. Abbado)
  • Hérold : Final du Concerto pour piano n°4 (J-F. Neuburger, Sinfonia Varsovia, dir. H. Niquet)
  • Berlioz : Marche hongroise de la Damnation de Faust (Orchestre de l’Opéra National de Lyon, dir. K. Nagano)
  • Chopin : Valse n°7 op. 64 n°2 (S. Kovacevich)
  • Boieldieu : Rondeau final du Concerto pour harpe (M. Robles, Academy of St Matin-in-the-fields, dir. I. Brown)
  • Meyerbeer : Danse bohémienne des Huguenots (Orchestre Symphonique de Barcelone, dir. M. Nesterowicz)
  • Gounod : Scherzo du Concerto pour piano-pédalier (R. Proseda, Orchestre de la Suisse italienne, dir. H. Shelley)
  • Rossini : Ouverture du Voyage à Reims (Orchestre Philharmonia, dir. R. Muti)
  • Berlioz : 4ème mouvement de la Symphonie fantastique (Orchestre Symphonique de Cincinnati, dir. P. Järvi)