Claudio Abbado dirige l’Orchestre Symphonique de Chicago

Un grand seigneur de la direction d’orchestre

En 1986, Claudio Abbado cède le poste qu’il occupait à la Scala de Milan à son rival Riccardo Muti ; mais il recule pour mieux sauter : non seulement l’attend la direction de l’Opéra de Vienne – la ville de ses études – mais il est élu, contre toute attente et à l’unanimité des musiciens, à la tête du Philharmonique de Berlin en 1989. De 1982 à 1985, il a été chef invité à l’Orchestre de Chicago. Le présent coffret offre un pertinent aperçu de son éclectisme en mettant l’accent sur le répertoire du XXe siècle, particulièrement bien servi par la virtuosité et le brillant légendaires de la phalange américaine.

Au programme de ce coffret, les Concertos pour piano n° 1 et 2 de Bartók avec son complice de toujours, le pianiste Maurizio Pollini, la Symphonie fantastique de Berlioz, les Concertos pour violon de Mendelssohn et Bruch (avec Shlomo Mintz), les Symphonies n° 1, 2 et 5 de Mahler ainsi qu’une incursion dans le répertoire russe à travers les Concertos pour violon, la Suite scythe et Lieutenant Kijé de Prokofiev.

Claudio Abbado dirige l’Orchestre de Chicago (Coffret 8 CD Deutsche Grammophon)