Ignace Pleyel

(1757-1831) Epoque classique

De son vivant, Ignace Pleyel fut l’un des compositeurs les plus goûtés du public. Etre à la tête d’une œuvre prolifique (symphonies, concertos, symphonies concertantes, quatuors, duos…) n’a pas empêché ce touche-à-tout de génie de mener de front deux autres activités qui facilitèrent grandement la renommée ainsi que la diffusion de sa musique et celle de ses contemporains lorsqu’il s’établit à Paris : marchand d’instruments (la célèbre manufacture de pianos et de harpes Pleyel & Cie) et éditeur (Maison Pleyel). Par l’entremise de sa maison d’édition, il publia maintes compositions de Haydn, Beethoven, Hummel, Boccherini et bien d’autres.