Yvan Attal, un père pour un fils

Olivier Bellamy reçoit l’acteur, réalisateur, scénariste et dialoguiste, Yvan Attal, à l’affiche de la pièce de théâtre « Le Fils » à la Comédie des Champs Elysées.

Après un passage par les célèbres Cours Florent, celui qui deviendra quelques années plus tard le mari de Charlotte Gainsbourg obtient, en 1990, le César du meilleur espoir masculin pour sa prestation dans « Un monde Sans Pitié », d’Éric Rochant. Ce prix marquera le début d’une très belle carrière de comédien et réalisateur (Notamment « Munich », « Le Bal des actrices », « Do Not Disturb » et « Le Brio », son dernier film en tant que réalisateur.)

On retrouve Yvan Attal au théâtre depuis le 3 février à la Comédie des Champs Elysées pour la pièce de de Florian Zeller « Le Fils » aux côtés de Rod Paradot (César du meilleur espoir masculin pour « La tête haute »). L’histoire parle de Nicolas, 17 ans, qui semble avoir du mal à vivre. Il n’est plus cet enfant lumineux qui souriait tout le temps. Sa mère (Anne Consigny) ne sait plus quoi faire, et Nicolas demande à vivre chez son père (Yvan Attal). Ce dernier va tout faire pour tenter de le sauver et lui redonner le goût de vivre.

Pour écouter les podcasts de l’émission, cliquez ici : https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/passion-classique/