VIDÉOS : ROBERT DE NIRO, PIERRE SOULAGES, JEFF KOONS, découvrez « Les Trésors cachés de Guillaume Durand »

Radio Classique et la Fondation Louis Vuitton vous proposent des vidéos exclusives d’entretiens avec des grands artistes contemporains, chaque lundi à partir du 2 mars.
Découvrez comment Guillaume Durand a conçu et réalisé ces interviews exceptionnelles, avec Pierre Soulages, Robert De Niro, Jeff Koons, Annette Messager, et bien d’autres.

 

 

Guillaume Durand inspiré par des émissions littéraires consacrées à Patrick Modiano et Alain Robbe-Grillet

Radio Classique : Comment avez-vous eu l’idée de ces entretiens ?

Il y a une dizaine d’années, j’ai présenté sur France Télévisions des émissions spéciales consacrées à Patrick Modiano et Alain Robbe-Grillet pour la littérature, et à David Bowie pour la musique. Or, la télévision impose des formats où le présentateur joue un rôle énorme. Je me suis dit que les seules personnes qui intéressent les gens, ce sont Pierre Soulages, Robert De Niro, ou David Bowie. Ils ne veulent surtout pas entendre ceux qui sont au milieu de tout ça, et qui sont le cœur des émissions de télévision.

 

A lire aussi

 

J’ai réfléchi à tout cela au début de l’année 2010, et en 2012, j’en ai parlé avec Nicolas Bazire, membre du comité exécutif de LVMH et Jean-Paul Claverie, le directeur du mécénat de LVMH. Je leur ai proposé ces interviews de grands artistes d’aujourd’hui, notamment des peintres, assez marginalisés par la télévision, et de stocker ces vidéos, comme des trésors cachés, en attendant le bon support pour le proposer.

Radio Classique : Qu’est-ce qui différencie ces vidéos sur internet de la télévision ?

Si le présentateur doit être moins important que dans les émissions de télévision, il faut néanmoins que l’image soit plus belle. J’ai travaillé avec l’équipe technique du réalisateur Emir Kusturica, dont le chef opérateur s’appelle Michel Amathieu. On voit dès le début que l’image est somptueuse, ça n’a aucun rapport avec de la vidéo, même hyper moderne qu’on peut avoir avec les smartphones d’aujourd’hui. C’est une interview classique, face-à-face, mais avec une qualité d’image cinéma qui est absolument extraordinaire, ce qui donne immédiatement un côté patrimonial.

 

Jeff Koons, Takashi Murakami, Pierre Soulages, et Daniel Buren parmi les grands noms de la collection

 

Radio Classique : Qui sont les artistes que vous avez rencontrés ?
On a fait la liste des plus grands artistes de l’époque, même si certains sont controversés. J’ai rencontré Jeff Koons, Takashi Murakami, Douglas Gordon, Gilbert and George, et les Français Bertrand Lavier, Pierre Soulages, Daniel Buren. J’ai pensé cette collection comme une sorte d’antithèse du monde de la télévision, et j’ai laissé tout ça s’endormir, d’une manière assez poétique. Je me suis dit qu’un jour, je pourrais montrer aux gens ces rencontres, pour qu’ils puissent passer un moment notamment avec Pierre Soulages et Robert De Niro, les deux premiers artistes présentés sur le site de Radio Classique.

Radio Classique : Pourquoi ces deux artistes en particulier ?

Pierre Soulages a eu tous les prix dans tous les musées du monde, il parle d’ailleurs de l’éternité dans l’interview, bien que l’interview date de 2012, quand il était dans sa 95ème année. Robert De Niro, que je connais depuis longtemps, est un homme totalement rétif aux interviews. Je l’avais reçu plusieurs fois lorsqu’il était en promotion, notamment à Nulle Part Ailleurs. Lorsque je lui posais des questions, il répondait par « oui » « non ». Il déteste ça.

 

A lire aussi

 

Même son compatriote, le réalisateur américain Martin Scorsese le raconte : lorsqu’ils dînent ensemble, Robert De Niro parle à peine. Et puis là comme une sorte de miracle, je me suis dit que parler de sa carrière n’avait pas d’intérêt, mais que je pouvais aller du côté de son enfance et de son père peintre. Je pense que c’est l’unique interview au monde où il parle de ça, de son enfance avec ce père peintre qui a divorcé très tôt, et qui vivait Downtown Manhattan, à New York.

 

Robert De Niro, rarement loquace en interview, se dévoile dans l’entretien avec Guillaume Durand

Radio classique : Pourquoi avez-vous décidé de proposer ces vidéos maintenant ?

Le centenaire de Pierre Soulages, son exposition au Louvre et le succès mondial de The Irishman avec cette nouvelle formule que représente Netflix rendait possible l’idée de faire un cadeau phénoménal aux auditeurs de radio classique. Pierre Soulages qui raconte sa vie et Robert De Niro qui parle son enfance, uniquement pour ceux qui aiment Radio Classique et son site. J’ai toujours eu beaucoup de goût pour les interviews passées, de Levi Strauss, Marcel Duchamp, Charlie Chaplin, d’Alfred Hitchcock. Je trouve phénoménal de les entendre parler aussi longtemps tout seuls. On a oublié les intervieweurs, et ce sera aussi mon cas.

 

 

Retrouvez l’actualité du Classique