Vendredi 4 octobre, Radio Classique consacre ses programmes à la nouvelle saison musicale des Invalides

Voyage dans le temps et retour en 1670… Le 24 février, sur ordonnance royale de Louis XIV, la construction de l’Hôtel national des Invalides est lancée. En 2020, l’heure est donc à la célébration de ce lieu de mémoire nationale qui fête ses 350 ans.

La saison musicale s’apprête à rendre hommage à ce lieu emblématique de Paris.

Les Invalides ont toujours laissé une place déterminante à la musique. Forte de ses 25 ans d’existence et de ses quelques 2500 concerts, la saison musicale s’apprête à rendre hommage à ce lieu emblématique de Paris. Les plus grands musiciens interprètent les airs qui retracent l’histoire du bâtiment. Citons la période royale, qui a fait des Invalides un hospice pour les blessés de l’armée, la période Napoléon, créateur de la nécropole des grands soldats morts pour la France, et enfin le période de la République qui a vu naître le musée de l’Armée, destiné à transmettre l’histoire aux jeunes générations. La saison musicale fait écho aux deux expositions patrimoniales du musée.

 

Un hommage à Louis XIV, fondateur des Invalides, les 5, 10 et 16 mars 2020

Les commémorations officielles sont prévues pour le mois de mars. En fondant un édifice tenant à la fois de l’hospice, du monastère et de la caserne, Louis XIV témoigne son attachement à ses valeureux compagnons d’armes. En hommage à l’action du souverain, trois soirées musicales célèbrent le « Grand Siècle ».

Dans la cathédrale Saint-Louis, 2 concerts. Un programme dédié à Lully, Triomphe de l’Amour et de la Paix : un florilège des plus beaux airs d’opéra du surintendant de la Musique et directeur de l’Académie royale de Musique. L’Idylle sur la paix exalte la grandeur du « roi de la guerre » en référence à la Trêve de Ratisbonne signée le 15 août 1684. Vous pourrez également entendre le Te Deum de Charpentier, dirigé par Hervé Niquet à la tête du Concert Spirituel.

Enfin dans le Grand Salon, Didier Sandre de la Comédie Française vous fera voyager dans l’histoire grâce à la lecture, en musique, des plus beaux textes historiques et littéraires louant la grandeur de l’Hôtel national des Invalides.

 

Canons de l’élégance et trompettes de la renommée, le cycle d’automne des Invalides

En référence à l’exposition Les Canons de l’élégance, qui se tiendra au musée de l’Armée du 10 octobre au 26 janvier, 14 concerts célèbrent la musique comme un élément essentiel du monde militaire. En temps de guerre comme en temps de paix, la musique rythme le quotidien des soldats, elle est bravoure et séduction.

Les Concerts du Général Mangin avec la mezzo-soprano Isabelle Druet et l’ensemble Il Giardini rendent hommage aux concerts donnés sur le front pour maintenir le moral des troupes et réconforter les blessés.

La musique habite aussi les journées de chasse en plein air et les soirées musicales très prisées de l’Empire. Le Salon de musique de Joséphine vous fera redécouvrir les compositions pour harpe, instrument favori de l’impératrice, de Bochsa, Naderman, Boieldieu ou encore D’Alvimare.

 

Apocalypse et esprit de joie, le cycle de printemps des Invalides

En écho à l’exposition 1940, qui se tiendra au musée de l’Armée du 1er avril au 26 juillet, un cycle de 10 concerts commémore les 80 ans des combats de la Campagne de France, l’Appel du 18 juin, et la création de la France libre. La musique restitue le climat oppressant de l’année 1940 lors de laquelle Bartok et Milhaud prennent le chemin de l’exil, tandis que Jehan Alain, Maurice Jaubert et Jean Vuillermoz périssent au champ d’honneur. Vous pourrez ainsi entendre une Danse macabre avec Britten en ouverture, et l’œuvre maîtresse de Honegger. Francis Huster, la violoncelliste Emmanuelle Bertrand et le pianiste Pascal Amoyel rendront un hommage à de Gaulle avec La Parole du Général.

 

Les lauréats des Victoires de la Musique classique en scène aux Invalides.

Le 21 novembre, un grand concert rassemble sur scène les plus grands solistes et chanteurs révélés lors de l’édition 2019 des Victoires de la Musique Classique. Les jeunes interprètes seront accompagnés tout au long des répétitions par le violoniste français Régis Pasquier, récompensé en 1991 et parrain de cette soirée. Ce concert encourage la transmission, un beau clin d’œil aux 350 ans d’histoire fêtés aux Invalides cette année !

 

Vendredi 4 octobre, Radio Classique consacre ses programmes à cette nouvelle saison. Franck Ferrand dédie son émission au dernier combat du maréchal Lannes. A 20h, vous pourrez suivre en direct le grand concert inaugural dans la cathédrale St Louis. Au programme, le Requiem de Verdi, une des plus importantes œuvres du répertoire sacré, par l’Orchestre national de Metz et le Chœur de l’Orchestre de Paris.

 

Joséphine de Gouville

 

Retrouvez l’actualité du Classique