Une minute avec Schubert – Episode 15 : « Une vie sans concerto » – 07.05.2016

Olivier Bellamy, animateur de Radio Classique, s’est passionné l’été dernier pour Franz Schubert et nous raconte l’histoire du compositeur dans une vingtaine de chroniques audio inspirées de son livre « Un hiver avec Schubert ». Lisez et écoutez chaque semaine un épisode de notre série sur Schubert. Voici le 15ème épisode : « Une vie sans concerto »

Pourquoi Schubert n’a-t-il pas écrit de concerto ? D’abord il n’était pas un virtuose, et il voulait vivre de sa plume. « L’état », écrit-il, « devrait m’entretenir. Je ne suis venu au monde que pour composer ». Schubert n’improvisait pas dans les salons comme Mozart, le jeune Beethoven, Chopin ou Liszt. Il ne s’est jamais produit seul dans un récital. S’il déchiffrait à vue avec la plus grande facilité, sa technique restait limitée. Toutes ces raisons font que Schubert n’a pas composé de concerto de piano. De plus les compositeurs souvent créaient leurs propres œuvres, et Schubert n’avait pas le désir de s’imposer sur une scène. Et puis enfin, il y a une notion de bataille dans un concerto, de lutte de pouvoir entre le soliste et l’orchestre. Or, le tempérament guerrier n’est pas du tout dans la personnalité de Schubert.