Un président à mi-mandat – Les titres de la presse avec David Abiker

Ce matin au programme de la revue de presse de David Abiker, le président de la République Emmanuel Macron, le fisc français, Cédric Villani, Alexandre Benalla et l’apparition des potagers dans les entreprises.

 

Emmanuel Macron à l’épreuve du pouvoir

C’est la une de La Croix Emmanuel Macron à l’épreuve du pouvoir qui doit prouver qu’il peut tenir la double promesse d’apaiser le pays et de le remettre en marche.
Exemple de ce défi : la réforme des retraites en une du Parisien Aujourd’hui en France « Je ne transigerai pas sur l’objectif » affirme Jean-Paul Delevoye le poing serré. Ou comment réformer sans mettre tout le monde dans la rue.

 

 

Un autre exemple de la difficulté de mettre le pays en marche sans le faire mécontenter, l’enjeu écologique : il est temps de choisir titre l’Opinion dans l’édito du jour. Soit la décroissance soit l’innovation. Encore un choix pour le Président.

Des choix de mi mandat qu’Alain Duhamel résume d’une formule dans Libération ce matin : la question est maintenant de savoir si Macron pourra poursuivre la dynamique chaotique du changement ou s’il se trouvera bloqué par un rejet cinglant.

 

 

 

Le fisc va traquer la fraude sur les réseaux sociaux.

Sinon dans vos journaux, tout est normal. A la une du Figaro le fisc va traquer la fraude sur les réseaux sociaux. En une des Echos, le prêt à taux zéro dans le collimateur de Bercy. Ouest France fait son gros titre sur la privatisation de la Française des jeux : un jackpot se demande le premier quotidien français ? En une du Monde, un chiffre 49 lois sur l’immigration en 45 ans. En une de vos hebdos, deux représentant atypique de la Macronie : l’Ovni Cédric Villani fait la une de l’Obs tandis que l’ex garde du Corps Alexandre Benalla sort un livre « Ce qu’ils ne veulent pas que je dise » et s’offre la une du Point.

Mais dans le Figaro, vous lirez ce titre. Contre le stress, des potagers dans les entreprises. On pense à une blague mais non. Dans certaines boites on mise sur le jardinage, les carottes et les navets pour faire tomber la pression. Ca pourrait être mis à l’ordre du jour du conseil de défense écologique. Plus de légumes pour moins de tensions sociales à mi-mandat.

 

 

David Abiker

 

Retrouvez plus d’articles d’actualité