Un Parisien conserve le corps de sa mère pour continuer à toucher sa retraite

Olivier Mabelly/Flickr

Un homme de 47 ans a été déféré hier devant le parquet de Paris. Il est soupçonné, nous explique le Parisien du jour, d’avoir conservé le corps de sa maman dans une armoire pour continuer à toucher sa retraite. Apparemment, cette dissimulation a duré 7 ans.

Une expulsion de son appartement avait été ordonnée

Il est 7h20 du matin quand cette homme qui habite le 20e arrondissement pousse la porte du commissariat . Il s’appelle Sasa, et sa mère Zlaka est morte en 2014 des suites d’une longue maladie. La police se rend au domicile de Sasa et découvre, dans la salle de bain, enfermée dans une valise, une femme momifiée en position fœtale. Le fils, qui est également le suspect numéro de cette affaire a expliqué à la police avoir conservé le corps de sa défunte mère pour continuer à toucher sa retraite, il aurait décidé de mettre fin à cette mascarade car une expulsion de l’appartement avait été ordonnée.

A lire aussi

 

 

Une valise donc avec Maman dedans, soigneusement enfermée dans un placard, le tout bien conservé dans de la mousse carbonique et recouvert d’une bâche. Fait divers sordide mais qui raconte des choses sur les escroqueries aux allocations, sur la misère humaine et sur la narration journalistique, car évidemment le Parisien a enquêté dans l’immeuble et a trouvé le voisin qui énonce la phrase qu’on lit dans tous les faits divers de ce genre : « C’est un homme très gentil et très discret, il y a quelque temps je l’avais rencontré et lui avait demandé des nouvelles de sa maman que je ne croisais plus. Il m’avait dit qu’elle était vieille et qu’elle avait décidé de rentrer au pays pour y finir ses jours ». Un voisin ajoute que le fils venait rarement et qu’il ne faisait jamais le moindre bruit. Ca se conçoit volontiers.

David Abiker

 

Retrouvez l’actualité du Classique