Tutu : La danse dans tous ses états !

Quand le rideau se lève, six postérieurs frétillent, semblables aux six arrière-trains de gros moutons rose en peluche ! Six tutus de plumes rose poudré dont émergent bientôt six torses d’hommes tout en muscles

 

Bienvenue dans Tutu, le spectacle devenu iconique des Chicos Mambo, la troupe de danseurs fondée par le chorégraphe Philippe Lafeuille

Bienvenue dans Tutu, quelque part entre le Lac des cygnes et le calendrier des rugbymen du XV de France … Tutu, le spectacle devenu iconique des Chicos Mambo, la troupe de danseurs fondée par le chorégraphe Philippe Lafeuille, que plus de 200.000 personnes ont déjà applaudi depuis sa création en 2014 à Marseille.

Si on a souvent assisté à des spectacles comiques autour de la Musique Classique, grâce à des ensemble comme les Virtuoses, le Mozart Group, le Quatuor ou la Framboise Frivole qui se jouent des clichés en faisant rire d’un genre perçu comme très sérieux, il est bien moins fréquent de voir un spectacle parodique de danse. Tutu est tout à fait unique en son genre.

Tout le comique repose sur le fait que les vingt tableaux sont dansés par des hommes, travestis et emperruqués, et non par des femmes comme on pourrait s’y attendre

Sur pointes pour la séquence « ballet classique », sur talons aiguilles lorqu’ils dansent le tango, affublés de justaucorps à paillettes comme des gymnastes chinoises pour une séance de GRS synchronisée mémorable, les danseurs multiplient les prouesses et s’amusent autant que les spectateurs.

Evidemment, on ne peut faire le clown que si on a une technique impeccable : c’est le cas de cette troupe déjantée qui maîtrise l’entrechat comme le sens de la dérision, et se rie des codes de la danse. De Pina Baush à Loïe Fuller, les clins d’oeil chorégraphiques abondent… Et le résultat est désopilant !

 

 

Tutu, au théâtre Bobino, Paris XIIIème, du 11 avril au 2 juin 2019

 

 

Elodie Fondacci