Trio Wanderer

jhdr

Ce mercredi 12 juin à 20 heures, dans « Le Journal du Classique », Laure Mézan reçoit les membres du Trio Wanderer – Vincent Coq (piano), Jean-Marc Phillips-Varjabédian (violin) et Raphaël Pidoux (violoncelle) – qui viennent de faire paraître leur dernier album consacré aux Trios de Serge Rachmaninov (Harmonia mundi).

Tout commence il y a trente ans par la rencontre au Conservatoire de trois étudiants qui décident de faire de la musique ensemble. Jusque-là, rien que de très banal… Et pourtant aujourd’hui encore, le Trio occupe les devants de la scène. Désormais titulaire des plus importantes récompenses – dont trois Victoires de la musique classique –, à la tête d’une riche discographie, doté d’un répertoire foisonnant, le Trio Wanderer reste un modèle de pérennité et de cohésion. Cette complicité et cette évidence forment le socle d’une excellence unanimement célébré. Cap sur la Russie avec ce nouvel album consacré aux Trios de Rachmaninov.

Serge Rachmaninov brilla dès son adolescence. À l’époque où il écrit le Trio Élégiaque n° 1, c’est encore un tout jeune homme qui accomplit sa dernière année d’études au Conservatoire de Moscou. Élève d’Alexander Siloti et fervent admirateur de Tchaïkovsky, il compose ce qui est déjà un sommet d’écriture postromantique. Un an plus tard, le jour même où il apprend la mort du compositeur de la Symphonie « Pathétique », il commence à écrire le Trio Élégiaque n° 2. On y retrouve la même atmosphère lugubre et passionnée.

Écoutez les podcasts de l’émission le Journal du Classique.

Plus d’articles sur les invités du Journal du Classique :