Richard Strauss et Tchaïkovski par Marzena Diakun et l’Orchestre National de Metz, ce dimanche à 21h sur Radio Classique

L’Orchestre National de Metz fête le retour de son public à l’Arsenal, ce dimanche à 21h sur Radio Classique.

Au programme : les Quatre derniers Lieder de Strauss et la Symphonie n°5 de Tchaïkovski

C’était un événement : le retour du public à l’Arsenal de Metz le 20 mai dernier, au lendemain de la réouverture des salles après sept mois de fermeture. Deux grandes œuvres du répertoire étaient au programme de ce concert. Tout d’abord les Quatre derniers Lieder de Richard Strauss. Composés au printemps 1948, alors que Strauss est au crépuscule de sa vie, ils marquent un retour au romantisme. Le compositeur y exalte la voix de soprano dans une œuvre offrant une vision apaisée du monde. Les Quatre derniers Lieder seront chantés par la soprano britannique Sally Mattews, accompagnée par l’Orchestre national de Metz, placé sous la direction de la cheffe polonaise Marzena Diakun.

A lire aussi

 

La seconde œuvre est la Symphonie n°5 de Tchaïkovski. L’écriture en a parfois été difficile. « Bien souvent je me heurte à un doute sur moi-même, et la question se pose : n’est-il pas temps de s’arrêter, n’ai-je pas toujours sollicité mon imagination de façon excessive ? » se demandait Tchaïkovski dans une lettre à sa mécène la Baronne von Meck. Finalement, Tchaïkovski trouvera l’inspiration, et la Symphonie n°5 sera créée avec succès en novembre 1888 à Saint Pétersbourg. Elle est bâtie autour d’un motif récurrent qui lui donne une implacable force tragique. Ce concert sera présenté par Jean-Michel Dhuez.

Un concert à retrouver ici du 07/06 au 07/12.

Retrouvez l’actualité du Classique