Speranza Scappucci et Ruzan Mantashyan revisitent « Eugène Onéguine » de Tchaïkovski

J.Berger-Opéra Royal de Wallonie-Liège

A l’occasion de la nouvelle production d’« Eugène Onéguine » de Tchaïkovski présentée jusqu’au 30 octobre à l’Opéra Royal de Liège, la cheffe d’orchestre Speranza Scappucci et la soprano Ruzan Mantashyan seront ce lundi 25 octobre à 20h dans le Journal du Classique.

Une mise en scène signée Eric Vigié

Speranza Scappucci vient de retrouver la fosse de l’Opéra Royal de Liège, dont elle est la directrice musicale depuis 2017. Des retrouvailles avec le public qu’elle savoure tout particulièrement, cette nouvelle production marquant une étape importante dans sa carrière, dans la mesure où il s’agit de son premier opéra russe. Elle nous fera partager ce soir son amour pour l’œuvre de Tchaïkovski dans laquelle elle s’est plongée avec passion, allant jusqu’à s’initier à la langue russe.

A lire aussi

 

La jeune soprano arménienne Ruzan Mantashyan incarne, dans cette production, le personnage de Tatyana, auquel elle confère une profondeur et une émotion saisissantes. Elle aussi sera à notre micro, pour nous raconter sa conception de ce rôle qu’elle connait bien et qu’elle reprend ici à l’occasion de ses débuts sur la scène liégeoise. Speranza Scappucci et Ruzan Mantashyan ont enflammé le public vendredi dernier à l’occasion de la première de cette production, mise en scène par Eric Vigié, à l’affiche jusqu’au 30 octobre. A découvrir également à partir du 27 novembre sur Mezzo !

Laure Mézan

Retrouvez l’actualité du Classique