SOUVENIRS : LENNY, UN FESTIN !

La dernière et longue interview du compositeur, chef et pédagogue, traduite et publiée pour la première fois en France.

25 ans après nous avoir quitté, " Lenny " semble plus proche de nous que jamais. Après la parution de sa correspondance (en anglais, lire Classica n° 159), voici la traduction de sa dernière longue interview, donnée au journaliste américain Jonathan Cott en novembre 1989. Dîner avec Lenny rend compte des douze heures d’une conversion à battons rompus. La musique y tient une place centrale, bien, sur, avec la politique, la spiritualité, le sexe, ou l’amitié, sujets qui se mélangent et se répondent, rendant l’échange particulièrement vivant et laissant de la personnalité de Bernstein une image pour le moins paradoxale. Certaines remarques du maestro, sur l’écologie, l’avenir de la musique tonale ou sur Boulez, apparaissent avec le recul d’une rare acuité. Un régal !
Dîner avec Lenny, Jonathan Cott (trad. Michel Marny), Christian Bourgois, 148 p., 15 €.