« Sous le ciel » du Bon Marché

Après Ai Weiwei en 2016, et Chiharu Shiota en 2017, c’est au tour de Leandro Erlich de s’emparer du magasin emblématique de la rive gauche : Le Bon Marché. Reconnu internationalement pour ses œuvres in situ pleines de poésie et de profondeur, l’artiste argentin nous invite, une fois encore, à porter un autre regard sur ce qui nous entoure, et à changer de point de vue.

Son installation se nomme « Sous le ciel ». Et l’envie nous prend de fredonner la jolie ritournelle chantée par Edith Piaf : « Sous le ciel de Paris, s’envole une chanson… » Un refrain ancien qui revient dans la tête des Parisiens lorsqu’ils musardent le nez au vent, enivrés par le romantisme de la ville.
S’élever hors sol et pourquoi pas jusqu’au septième ciel, c’est ce que propose Leandro Erlich qui a vécu plusieurs années à Paris. Avec son étonnante installation réalisée spécialement pour Le Bon Marché, il compose une ode au ciel de Paris à sa façon, en plusieurs chapitres. D’abord dans les vitrines du magasin où des formes légères et cotonneuses flottent en suspension, comme de vrais nuages. Puis à l’intérieur du magasin, la course des nimbus et des cumulus se poursuit et se déroule au sommet de la verrière centrale. Et, comme sorti d’un conte fantastique, le fameux escalator du Bon Marché Rive Gauche, est métamorphosé, conduisant les clients qui l’empruntent vers cette zone où réalité et rêve se confondent et où la force de l’imagination transforme les apparences.

A l’occasion de cette grande exposition « Sous le ciel », Radio Classique délocalise ses émissions « Passion Classique » et « La Grande Galerie » en direct et en public du Bon Marché Rive Gauche le vendredi 26 janvier prochain, de 18 heures à 20 heures. Olivier Bellamy recevra à 18h le comédien Gérard Jugnot (à l’affiche de la pièce La Raison d’Aymé au Théâtre des Nouveautés). A 19h, Guy Boyer échangera, dans sa Grande Galerie, avec l’artiste Leandro Erlich, avant de nous raconter davantage son œuvre et son histoire, en musique bien sûr !