Sonates de Brahms transcrites pour saxophone et piano

Respect du texte et de l’esthétique

La place du saxophone dans l’œuvre de Brahms aurait pu se faire et se creuser, si seulement le compositeur avait croisé la route de son contemporain Adolph Sax ou de l’un des virtuoses du jeune instrument, à la place de celle du clarinettiste Richard Mühlfeld. « Car le timbre du saxophone, avec ses dynamiques puissantes et contrastées, entre cordes, bois et cuivres, porte cette dimension lyrique et hautement expressive rêvée par le compositeur. Cet enregistrement de trois sonates de Brahms transcrites pour piano et saxophone entend rendre justice et hommage à cette rencontre qui ne s’est pas faite, et qui, par son caractère à jamais chimérique, n’en est que plus émouvante » (Lise Charrin).

Aux côtés de Françoise Buffet, pianiste réputée pour ses interprétations sensibles de compositeurs romantiques, le saxophoniste Nicolas Arsenijevic ouvre de nouvelles perspectives pour le répertorie de cet instrument.

Deux sonates parmi celles incluses dans ce disque sont également inscrites au programme du concert que nos deux artistes donneront Salle Gaveau samedi 11 novembre à 20h30, aux côtés d’œuvres de Robert Schumann et Erwin Schulhoff.

Johannes Brahms : Sonates pour clarinette n° 1 et 2, Sonate pour violoncelle et piano n° 1 (transcriptions). Nicolas Arsenijevic (saxophone), Françoise Buffet (piano) – 1 CD Indésens