« Sans cette solidarité, nous ne pourrions pas survivre », confie Valérie Chevalier, directrice de l’Opéra de Montpellier

Valérie Chevalier, la directrice de l’Opéra de Montpellier est l’invitée du Journal du Classique ce vendredi 4 décembre, à l’occasion de la diffusion, samedi soir sur Radio Classique, d’un concert de l’orchestre national Montpellier-Occitanie capté le 27 novembre à huis-clos.

Un concert de l’Orchestre Montpellier-Occitanie sous la direction de Karen Kamensek sera diffusé samedi 4 décembre sur Radio Classique

Si l’Opéra de Montpellier a fermé ses portes au public, comme toutes les institutions françaises depuis un mois, la maison n’en est pas pour autant silencieuse. Plusieurs concerts s’y sont tenus depuis le début du confinement, à huis clos, pour le streaming ou la captation radio, avec parfois quelques initiatives originales comme la présence de peluches dans la salle pour pallier l’absence de spectateurs. Radio Classique diffusera samedi à 21h, le concert donné le 27 novembre par l’orchestre national Montpellier-Occitanie sous la direction de la cheffe américaine Karen Kamensek et avec la soprano Elza van den Heever dans un programme associant des pages de Strauss, Wagner et Camille Pépin.

 

A lire aussi

 

A cette occasion, Valérie Chevalier nous racontera ce soir la vie d’une maison lyrique confinée mais bien active. D’autant que se tiennent, en ce moment, les répétitions d’une production très attendue, Le Voyage dans la Lune d’Offenbach qui sera présentée au public du 20 au 23 décembre. Ce spectacle, qui tournera ensuite dans de nombreux théâtres lyriques en France, témoigne des liens qui unissent les opéras français, d’une vraie solidarité même renforcée par la crise sanitaire. « Je pense que sans cette solidarité nous ne pourrions pas survivre et vaincre cette crise » nous a confié Valérie Chevalier.

Laure Mézan

Réécoutez l’intégralité du Journal du Classique en cliquant ici

Retrouvez l’actualité du Classique