Salle Gaveau : Philippe Cassard sur la voie Fauré

« J’ai eu beaucoup de chance : mon premier professeur de piano (…), adorait la musique de Gabriel Fauré. Durant toute mon enfance, je l’ai entendu jouer des Thèmes et Variations, des Nocturnes, des Barcarolles et des Impromptus. » On pourrait commencer plus mal son apprentissage musical !
En publiant récemment (avec l’Orchestre National de Lorraine) un disque entièrement consacré à Fauré, le pianiste Philippe Cassard entend « [balayer] les objections de ceux qui continuent de sous-estimer Gabriel Fauré. Cet aristocrate du phrasé, ce lyrique éperdu, cet amoureux de poésie aura tracé un sillon affranchi des dogmes, que les interprètes du monde entier empruntent désormais avec ferveur. »
Pour entamer le mois de décembre, Philippe Cassard présentera en piano solo plusieurs pièces de Fauré, vendredi prochain salle Gaveau. Le programme, « Sur les ailes du chant », sera enrichi d’une pléiade de chefs-d’œuvre français et allemands, dont des œuvres de Chopin ou Mendelssohn, pour lesquels le piano romantique idéal chantait comme une voix humaine, sublime par son phrasé et ses lignes.

« Sur les ailes du chant »
Philippe Cassard, piano

Vendredi 1er décembre à 20h30, Salle Gaveau (Paris VIIIe)
Prix : de 22 à 55 €

Programme :
Mendelssohn – « Auf Flügeln des Gesanges » (Sur les ailes du chant), Lied transcrit par Liszt, 8 Lieder ohne Worte
Brahms – choix de Ballades, Intermezzi et Rhapsodies
Chopin – Barcarolle op. 60, Berceuse op. 57, Impromptu n° 2 op. 36, Nocturnes op. 62
Fauré – Barcarolle, Nocturne, Impromptu

Renseignements et réservations :
http://www.sallegaveau.com/spectacles/philippe-cassard-piano