Robes et toiles sont sœurs au Musée des Beaux-Arts de Cambrai

Du samedi 22 avril 2017 au dimanche 20 août 2017 le Musée des Beaux-Arts de Cambrai vous propose de découvrir les créations du couturier Philippe Deverdieu inspirées du travail d’Antoine-François Saint-Aubert, peintre cambrésien du XVIIIe siècle.

Les œuvres de l’artiste, dont on dit qu’il a été formé par Antoine Watteau, vont enfin être réunies dans la ville où il a vu le jour en 1715. C’est lui qui fonda l’école communale de dessin gratuite, ancêtre de l’actuelle école d’art. Sa vision de l’art, bien qu’inspirée des paysages de Cambrais, a dépassé les frontières du nord de la France en représentant les diableries et la sorcellerie d’une manière qui n’est pas sans évoquer la peinture flamande du XVIIe siècle et la pensée nouvelle du siècle des Lumières. Sur demande du musée des dentelles et broderies de Caudry, le couturier Philippe Deverdieu a créé des robes et manteaux haute-couture directement inspirés des œuvres de ce peintre atypique, souvent laissé dans l’ombre. Draperies et toile sont sœurs au Musée des Beaux-Arts de Cambrai, pour un résultat empreint d’une étonnante poésie, qui nous a conquis.

Informations pratiques : https://www.tourisme-cambresis.fr/exposition-antoine-francois-saint-aubert.html

Exposition « Antoine-François Saint-Aubert »
Du Samedi 22 avril au Dimanche 20 août
Musée des Beaux-Arts Cambrai
15 rue de L’Epée 59400 Cambrai
Du mercredi au dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Clémence F.Dupuch