La Revue de Presse du jour – 28/09/2017

La revue de presse… Un mot est associé au Budget 208 : les riches !

Emmanuel Macron sur la couverture de L’Obs (costume avec des rayures blanches, tout droit sorti de la garde-robe du banquier de Rothschild) : « Pourquoi il donne aux riches »…
Des « cadeaux aux riches », le jugement revient dans les commentaires de la presse : de La Montagne à La Charente libre, des Dernières nouvelles d’Alsace à Libération en passant bien sûr par L’Humanité…
« Au bonheur des riches ! ». Ainsi est titrée la chronique politique dans Le Monde qui revient aussi sur la forte baisse de l’ISF…
L’ISF à la très haute valeur symbolique ! Pas facile pour le gouvernement de défendre les vertus de l’enrichissement pourvu que la collectivité tout entière en bénéficie… C’est le pari (risqué a reconnu Bruno Le Maire) que ce cadeau aux quelques Français les plus riches libérera un capital qui sera aussitôt réinjecté dans l’économie productive, résument Les DNA…

Les riches, les Français adorent les détester…

Les Français détestent surtout la richesse des autres, certains qu’ils ne l’ont pas méritée, observe Pascal Bruckner dans L’Obs.
Une page littéraire : « Derrière chaque grande fortune, il y a un grand crime qui a été bien commis et bien dissimulé », fait dire à Vautrin Balzac, le génial romancier de la financiarisation du début du XIXème siècle…
Le riche, selon cette mentalité, est un voleur par essence, un spoliateur…
Pascal Bruckner juge qu’à l’origine de cette mentalité, il y a une haine envieuse…
Dans Marianne, Jacques Julliard dans une veine très anti-Mélenchon (dont le patrimoine d’1 million 100.000 euros est mentionné par Pascal Bruckner), Jacques Julliard écrit qu’il ne se reconnait pas dans le discours haineux du leader de la France insoumise..
« Ce n’est pas la haine des riches qui est le fondement de la gauche, écrit-il, mais la critique du capital. »
Lui ne cite pas Balzac mais Jules Renard : « Il n’est pas nécessaire de mépriser le riche, il suffit de ne pas l’envier… »

Une règle de vie pour les habitants d’une petite île grecque…

Bienvenue à Ikaria, territoire montagneux à 9 heures de bateau d’Athènes et à quelques miles de la côte turque…
C’est Le Monde qui nous entraîne sur cette île… des centenaires grecs.
Hypothèses pour expliquer cette longévité par les habitants eux-mêmes : Ionna, 105 ans, « Il faut avoir en soi beaucoup d’amour, ne pas envier les autres et surtout être passionnée ».
Dimitris, qui tient un café : « Ce qui est marquant à Ikaria, c’est que personne ne parle d’argent ».
Quelques règles de vie pour vivre vieux, en plus du régime alimentaire bien sûr (champignons, herbes, céréales, lait de chèvre…)

Vous avez cité Jean-Luc Mélenchon, il est toujours en vedette…

Mélenchon avec le béret du Che, sur la couverture de Valeurs Actuelles : Le péril rouge. Comment il veut renverser Macron…

Mélenchon face à Edouard Philippe ce soir sur France 2… L’invité principal est le premier ministre… qui a reçu ce conseil de l’Elysée, selon Le Parisien : pour réussir ton débat, flatte le d’emblée, les débats qui démarrent par la reconnaissance de ses qualités intellectuelles et littéraires se passent toujours bien…
Jacques Julliard assure que chez Jean-Luc Mélenchon le narcissisme l’emporte sur tout autre sentiment… Edouard Philippe s’entraîne déjà à le flatter d’après cet article du Figaro. En privé, le premier ministre confie : Je respecte son talent, il a de la culture…
Edouard Philippe, ancien maire du Havre, considère aussi que le député de La France insoumise est l’un des rares dans la classe politique à avoir une approche intelligente de l’économie maritime !

Il joue gros ce soir, le premier ministre doit s’affirmer !

Rendez-vous crucial, note Le Figaro.
« Edouard Philippe joue gros avec ce grand oral ! », lance dans ce journal Léa Salamé.
Laquelle déclare dans Le Parisien… que c’est elle qui joue gros : « Tout reposera sur mes épaules ».
C’est moins facile d’animer ce type de rendez-vous en tandem… « Mais c’est justement intéressant d’enlever les roulettes du vélo. Je me lance sur deux roues… »
Transmis à David Pujadas, les anciennes roulettes de son tandem…

Du côté des hebdos, des sujets qui alertent et émeuvent…

L’Express. Antisémitisme, le nouveau malaise des Français juifs.
Sarah Halimi, Livry-Gardan… Une actualité qui inquiète… Dans les quartiers, ils sont la cible de l’islam radical…
Le cri d’alarme d’Elisabeth Badinter qui au cours des dernières décennies ne s’est jamais exprimée publiquement sur la question de l’antisémitisme. Elle le fait aujourd’hui et lance un appel : Ne laissez pas les juifs mener seuls ce combat !

Paris Match. Chirac, le crépuscule.
Son dernier confident raconte, celui qui fut son « bon petit soldat » dès leur rencontre dans la Creuse en 1972. Daniel Le Conte est resté 40 ans dans l’ombre de Jacques Chirac.
Cet homme qui vient de mourir à 65 ans d’une crise cardiaque, avait longuement parlé à Arnaud Arduin. Le récit va sortir en librairie. Des extraits dans Match : comment il a tenté de toujours préserver la dignité de l’ancien président très affaibli, dans ses bureaux rue de Lille puis chez lui…
Il avait le souci de ne pas « salir la mémoire » de Jacques Chirac, il a eu le temps d’ailleurs de donner son feu vert pour le livre qui créé quand même une certaine gêne à la lecture des extraits : on entre dans l’intimité dans homme très malade qui n’a même plus la force d’écouter, on nous conte avec force détails l’homme à femmes… Malaise.

Michel Grossiord