La Revue de Presse du jour – 24/11/2016

La revue de presse… « Ce soir tout est possible »…
En direct, à 21 heures, « tout est possible » prévient la pub pleine page de… M6 ! La chaîne attaque direct : ce soir, pas de débat, tous devant KevGad… Kev Adams et Gad Elmaleh dans leur stand-up en duo…
Mais on trouve aussi ce matin d’autres pubs signées TF1 et France 2 pour un autre genre de spectacle vivant, et les amateurs seront aussi très nombreux devant le face à face Fillon-Juppé…
Une affiche très alléchante si l’on suit certains confrères…
Les torgnoles répondent déjà  aux  bourre-pifs, observe Le Républicain lorrain…

Alain Juppé  semble commencer à 71 ans une carrière de révolutionnaire, notent Les Dernières nouvelles d’Alsace qui l’imaginent assez bien débarquer avec le béret du Che…
Le Parisien  constate que le bonze de Bordeaux s’est métamorphosé en Kung Fu Panda…  « Quand Juppé se met à flinguer »… Nouvelle interview d’Alain Juppé à laquelle répond celle de François Fillon dans Le Figaro, journal qui appelle à la fin des hostilités avec un appel de 215 parlementaires effrayés par les attaques d’Alain Juppé et son recours aux mots de la gauche…
Le Figaro ne s’explique pas, sous la plume de Guillaume Perrault, que Fillon soit appelé à comparaître au tribunal de la gauche…
A gauche justement, Libération lance une nouvelle offensive…

« Les primaires font leur primaire communion »… « Au secours Jésus revient »… Sous ces titres, la… diabolisation de François Fillon avec un nouvel édito de Laurent Joffrin qui fera débat : ce n’est pas l’odeur d’encens qui l’inspire (il la dénonce) quand il écrit: « Encore un peu et ceux qui croient au ciel imposeront leur loi à ceux qui n’y croient pas, dans une épiphanie calotine qu’on n’a pas connu en France depuis Falloux ou Mac Mahon ». Fin de citation…
La Croix est totalement absente de ce débat… estimant sans doute qu’il n’a pas lieu d’être… La Croix se préoccupe du sort des migrants un mois après le démantèlement de Calais… Charité chrétienne… et solidarité que l’on retrouve dans Le Maine libre avec à la Une Annie et Paul, jeunes retraités et chrétiens engagés qui offrent l’hospitalité de leur maison aux nouveaux venus qui demandent l’asile ou le statut de réfugiés…

La question des différences de programmes entre Alain Juppé et François Fillon est encore posée par les journaux…

C’est le match de fond, analysé par Le Figaro ou Le Parisien… Propositions chocs de Fillon, plus en douceur de Juppé… qui se déclare réaliste… François Fillon est catégorique : « Je garde mon cap… Amender mon projet, certainement pas ! »
Pourtant, dans Challenges, l’éditorialiste Vincent Beaufils se souvient de sa première rencontre avec le candidat Fillon, en octobre 2014… Il développait déjà  la quasi-totalité de son programme radical… Mais en sortant de l’entretien, il avait tenu à montrer un manuscrit de Winston Churchill… Commentaire de François Fillon : « Le nombre de ratures montre qu’il retravaillait beaucoup ses textes… »

Autre question : vont-ils se tutoyer ce soir ?

Je te vouvoie ? Alain Rémond se pose la question dans La Croix… S’ils se tutoient, ça va faire bizarre : les Français sont attachés à un certain respect des convenances en rapport avec la solennité de l’enjeu… Bien sûr l’anecdote du 10 mai 1981 est rappelée : un militant socialiste lance à François Mitterrand : « Alors camarade président, on peut continuer à se tutoyer, non ? »
-François Mitterrand, glacial : « Si vous voulez »…
La question relancée à gauche concerne François Hollande…

Non pas va-t-il se présenter mais quand, d’autant que pour lui le score canon de François Fillon est « une divine surprise », c’est sa formule selon Le Parisien…
Sur le front du chômage, le chiffre publié ce soir devrait être bon, croit savoir Cécile Cornudet des Echos…
Mais Manuel Valls pousse toujours ses feux… Avec une longue tribune dans Les Echos sur les méfaits de la mondialisation et la nécessité pour l’Europe de se réveiller !
Et puis il y a l’épine Emmanuel Macron

Sa candidature « irrévocable », son livre… et sa nouvelle couverture de Paris Match… Lui et Brigitte…
Tous deux s’affichent une nouvelle fois, alors qu’en septembre on nous avait dit « Le people c’est fini »…
Mais Emmanuel Macron entretient une relations ambiguë avec la presse people, analyse Le Monde… Il a passé un accord avec l’agence Bestimage, dirigée par Mimi Marchand, la Mata Hari des paparazzis qui bénéficie d’un accès privilégié pour tous les moments où Brigitte se trouve au côté de son mari…

Dans Paris Match, on lit aussi un reportage sur le roi Mohammed VI…
Pas le même ton que dans Marianne qui dénonce , je cite, le bouffon du roi du Maroc : Jamel Debbouze qui n’a pas souhaité répondre aux questions de l’hebdo sur cette relation avec Mohammed VI… Marianne voulait lui demander : Où est la satire derrière le sourire ? C’est plutôt Radio Courtisanerie…

Enfin, une pensée pour Claude Imbert…

Grand journaliste, fondateur du Point, Claude Imbert, homme brillant et de grande culture s’est éteint à 87 ans… Raffiné dans son style, pas seulement écrit… il aimait la vie et combattre le politiquement correct… Toute la rédaction du Point –même les journalistes les plus jeunes qui ne l’ont pas connu- se sent un peu orpheline…