La Revue de Presse du jour – 20/11/2017

La revue de presse…L’amour, toujours l’amour…

Besoin d’amour !
De quoi ont d’abord besoin les maires de France qui convergent vers Paris cette semaine pour leur Congrès annuel ?
Pas d’un vin d’honneur de plus, prévient dans Les Echos Gérard Larcher… Le président du Sénat évoque « le divorce » entre l’exécutif et les collectivités sur fond de querelles budgétaires…
Le divorce est-il consommé ? Un dialogue est encore possible, un « déficit » peut encore être comblé, selon François Baroin, le président des maires de France dans Le Figaro : « un déficit de considération »…
Mais remplaçons considération par amour : oui, les maires de France ont besoin d’entendre dans la bouche d’Emmanuel Macron « un message d’amour », expose notre ami Guillaume Tabard dans Le Figaro…

Mais l’amour présidentiel, qui peut le revendiquer ?

Un homme !
Christophe Castaner… Souvenez-vous : le désormais délégué général de La République en marche avait assumé, dans une interview au Point, sa dimension amoureuse avec Emmanuel Macron…
C’est « des étoiles dans les yeux » qu’il avait suivi l’ancien ministre de l’Economie dans sa campagne présidentielle…
Une fascination revendiquée pour le parcours, la vivacité, l’intelligence, la puissance physique même d’Emmanuel Macron !
Question : Christophe Castaner avait-il toujours des « étoiles dans les yeux » en acceptant la tête d’En marche à la demande d’Emmanuel Macron ?
Samedi, lorsqu’il est monté à la tribune du Congrès de Lyon, Christophe Castaner était « au comble du stress », avance Libération…

Et ce n’était pas, apparemment, le stress de l’amoureux transi…

Non, plutôt le stress du candidat malgré lui. Il n’a jamais été enthousiaste pour le job. Et, facteur aggravant de stress, Christophe Castaner sentait de plus en plus que la promesse (la contrepartie) implicite de rester au gouvernement n’était plus garantie…
Un mini-remaniement est attendu ce lundi après-midi. Un simple communiqué de l’Elysée pour pallier le départ de Christophe Castaner, annonce Le Monde… Plus porte-parole ! Mais encore ministre ? On saura dans les prochaines heures…

L’amour se transforme-t-il en amour vache ?

Y aura-t-il toujours une pluie d’étoiles dans les yeux ?
Si ça peut aider, lecture de Elle qui nous propose une enquête : Soudain l’amour !
Quoi de plus universel ou de plus merveilleux que ce moment magique où l’on tombe amoureux ?
En politique aussi, « c’est le plus beau moment pathologique de l’être humain », explique les psys…
Pathologique, pourquoi ?

« Parce que le basculement dans cet état se repère à 5 symptômes universels : l’idéalisation de l’autre, la focalisation sur l’autre, les pensées intrusives (on pense à lui sans arrêt), la sensation de manque, la tendance à vouloir la fusion… »
« La force de cette mythologie fondatrice peut être telle qu’elle empêche de se séparer »…

Revenons aux maires de France, s’ils sont en quête d’amour, en fait ils n’en manquent pas…

Oui, quittons le microcosme, comme le suggère Le Journal de la Haute Marne (qui juge que le mini-remaniement ministériel n’intéresse que le microcosme)
Les maires de France sont célébrés par la presse, de La Croix à Pèlerin, de La Provence à La Dépêche du Midi qui les dépeint d’un mot : irremplaçable…
Dans La Provence, il est bien sûr question de Jean-Claude Gaudin… que nous suivons hier lors de sa 22ème inauguration de la foire aux santons ! Au programme : folklore provençal, et bain de foule… Salutations aux élus, bons mots lancés à la foule, visite à chacun des 55 artisans…
Dans La Dépêche du Midi, nous nous mettons dans les pas de Patrick Maugard, maire depuis 23 ans de Castelnaudary… Ne jamais oublier de dégainer la bonne poignée de main jusqu’à la Maison du Cassoulet, à l’heure du déjeuner.
« Ah, monsieur le maire, ça tombe bien… Justement, je voulais… » attaque une dame avec son fils.
Patrick Maugard, qui fera partie des 1.500 maires invités mercredi soir à l’Elysée, explique que chaque jour 15 personnes lui demandent une aide…
C’est de l’amour intéressé…
Notons que Le Parisien dévoile la facture pour les maires de la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des Français… Facture ville par ville, évaluée par le Sénat. Facture totale de 10 milliards d’euros… que l’Etat promet de compenser (mais là il faudra de sérieuses preuves d’amour, les élus locaux redoutent que le deal ne résiste pas sur le long terme=

Une dernière histoire d’amour, mais celle-là dure depuis 70 ans !

La reine Elizabeth II et le prince Philip fêtent aujourd’hui leurs 70 ans de mariage, et devient le 1er couple régnant britannique à célébrer ses noces de platine.
Fête en famille à Windsor. Les cloches de Westminster résonneront…
Buckingham a révélé hier deux photographies du couple, que présente Paris Match en ligne…
Elle, très sobre, sans chapeau, en robe crème…
Lui à 96 ans, elle 91 ans…
Après les noces de platine, on fête les noces de chêne, 80 ans…85 ans, Uranium… Et ça ne s’arrête pas là…

Michel Grossiord