La Revue de Presse du jour – 20/02/2017

La revue de presse… Et si on parlait des grands enjeux de la présidentielle ?

Une campagne présidentielle peut-elle ne jamais commencer ? s’interroge Cécile Cornudet dans Les Echos.
Il y a le Pénélopegate, les querelles d’égo à gauche… Mais l’essentiel n’est pas là pour Les Dernières nouvelles d’Alsace qui titrent « Programmes à la loupe ».
Les journaux investissent le terrain des débats de fond sur les programmes… Le Parisien par exemple qui a décidé de s’attaquer à l’injustice faite à… l’euro ! « Peut-on s’en passer ? » lance le journal à la Une. Il ne vaudrait mieux pas : illusion d’un gain de productivité vite dépassé par l’inflation, mur de la dette rendu infranchissable, fuite des capitaux, ruine des épargnants…
SOS casse-cou, pour Le Parisien.

Les Français ont –ils oublié le poids des réalités économiques et budgétaires ?

Apparemment les contraintes financières sont zappées par une partie de l’opinion, observe Etienne Lefebvre des Echos… Il cite les 300 milliards d’euros du revenu universel cher à Benoît Hamon : un coût qui n’a pas agi comme un repoussoir, bien au contraire…
Autre chiffre du jour : Jean-Luc Mélenchon veut faire grimper le taux de prélèvements obligatoires à plus de 49%, alors qu’avec 45% la France est déjà la championne des impôts. Mais il s’agit, précise Le Monde, d’obtenir de meilleurs services publics.
En matière de services publics, Sud-Ouest s’attaque au tabou des 35 heures dans les collectivités locales : la plupart des fonctionnaires territoriaux font moins que 35 heures par semaine… L’application de la règle permettrait d’économiser plus d’un milliard d’euros.

Autre sujet de fond de la campagne : la fracture communautaire.

Ce sera l’une des principales responsabilités de celui ou celle qui sera élu à la présidence de la République : faire le diagnostic de cette fracture communautaire et arriver à la surmonter. Voilà ce qu’explique le spécialiste de l’islam et du monde arabe Gilles Kepel dans une longue interview au Figaro.
Gilles Kepel accuse une partie de la gauche (en citant Benoît Hamon) d’accepter la restructuration de la société à partir de noyaux identitaires, le « prolétaire » étant remplacé par le « musulman »… Phénomène très inquiétant, poursuit le chercheur, car les identités ne sont pas négociables, et « dans la logique du djihadisme, la fracture identitaire est perçue comme devant aboutir obligatoirement à la guerre civile ».
Gilles Kepel prévient que les manifestations pour Théo (comme celles pour Bouna et Zyed en 2005) servent à certains « entrepreneurs islamistes » à mobiliser autour de slogans religieux, ce sont les Allah akbar entendus durant certaines actions.
Voilà pour quelques sujets « lourds » en effet de la présidentielle… Il est aussi question de politique pure dans les journaux…

Qu’a dit Nicolas Sarkozy à François Fillon pour le requinquer lors de leur déjeuner mercredi dernier ?
-Si tu es déterminé, il faut que tu ailles jusqu’au bout, raconte la petite souris Le Parisien…
François Fillon aurait confié à l’ancien président qu’il avait songé à se retirer de la course, et Nicolas Sarkozy lui aurait reproché d’avoir dit qu’il se retirerait en cas de mise en examen…
« Une mise en examen, ça n’est pas une preuve de culpabilité ! » (Nicolas Sarkozy en compte deux à son actif)
Si François Fillon l’emporte, Matignon se jouera-t-il entre François Baroin et Xavier Bertrand ? Les deux hommes sont clairement en campagne, souligne L’Opinion.

Donald Trump, un mois déjà, et des journaux pantois !

De La Croix aux Echos en passant par Le Figaro, gros plan sur une présidence inquiétante et échevelée…
La sortie de Donald Trump qui a suggéré lors d’un meeting qu’un attentat avait eu lieu en Suède permet en tout cas de découvrir l’humour de ce dernier pays…
Un député a fait part d’un triste événement : Le fils d’un ami (a-t-il raconté) a laissé tomber son hot dog dans le feu de camp… Mais comment Trump a-t-il pu le savoir ».
Les hashtags #lastnightinsweden et #swedenincident permettent aux internautes de raconter leur soirée de vendredi, souvent d’un ennui mortel, certains ont posté des photos de boulettes de viande massacrées à la fourchette…
On découvre au passage (dans Le Monde) qu’en Suède le compte officiel du pays est animé par des citoyens suédois… C’est une bibliothécaire du sud du pays qui s’est retrouvée malgré elle au cœur de la tempête…

Deux sujets à signaler dans Le Figaro…

A la page Société, ces ados qui ne veulent plus aller en cours. La « phobie scolaire » qui touche, selon les estimations, entre 1 et 3% des élèves, laisse les parents désemparés.

A la page Santé, un article passionnant sur l’appétit de vivre : le relancer, le cultiver…
On découvre qu’aimer vivre dépend d’une simple hygiène de vie… Chacun peut donc améliorer sa vie émotionnelle, sa bonne humeur…
Le bien être est une affaire d’entrainement… Exemple : marcher à pas rapides , et seulement 6 minutes par jour, augmente de 30% le goût de vivre.
Tous « en marche ». Aucune dispense ne sera acceptée.

Michel Grossiord