La Revue de Presse du jour – 18/01/2017

La revue de presse : on pénètre ce matin dans les réunions de crise qui se multiplient au sommet de l’Etat…

Il ne s’agit pas de celles consacrées plan Grand froid, ou à l’analyse des conséquences du Brexit dur…
Je vous parle des réunions qui s’enchaînent, à l’image de celle qui se tiendra jeudi prochain autour de Bernard Cazeneuve, au sujet du retour des djihadistes.
« Le spectre des ‘revenants’ met les autorités en ébullition », prévient d’entrée Le Figaro qui donne toute la mesure de l’inquiétude avec l’interview, précise et détaillée, de l’un des responsables de la lutte antiterroriste.
Loïc Garnier, chef de l’Unité de coordination de la lutte antiterroriste, décrypte le retour prévu des combattants français engagés sous la bannière du groupe Etat islamique en Syrie et en Irak.
3.000 Européens. 700 Français. 200 (ex bourreaux ou geôliers, imprégnés de violence) sont déjà revenus, après avoir réussi à fuir le chaos, mais sans avoir perdu leurs convictions… D’ailleurs, il faut aussi lire le dossier de La Voix du nord : on nous présente 3 hommes originaires de Roubaix partis en Syrie et qui disent avoir tenté de refaire leur vie ici.
Tous 3 disent que leur engagement religieux n’est pas compatible avec les lois de la République. « Musulman oui, mais pas républicain ». Ils avouent aussi que « l’extension du califat est aussi légitime que l’extension des démocraties ».
Lundi, ces 3 Roubaisiens ont été envoyés à la prison de Fleury Mérogis lors de leur comparution devant la 16ème chambre correctionnelle de Paris.

La question des enfants « revenants » est aussi jugée très inquiétante.

Depuis septembre, 19 enfants, parfois nés dans les zones de conflit, ont été pris en charge. Comment guérir leurs déviances, leur handicap mental ?
Côtoyer des cadavres, assister à des scènes de décapitation : c’était le quotidien de ces enfants…
Manchette du Figaro : « Ces revenants (redoutables) qui menacent la France »
Autre information dans Le Parisien : un autre kamikaze du Stade de France a été identifié, un irakien dont les proches ont été rétribués par le groupe Etat islamique : 5.000 dollars et… des moutons pour la perte de leur fils.

La politique… La gauche plus que jamais au cœur des interrogations.

La presse au chevet de la gauche exsangue, en pleine angoisse existentielle, nous dit L’Express avec ce titre en forme d’annonce judicaire : « A saisir, avant liquidation ! Gauche cherche repreneur et valeurs. S’adresser 10 rue de Solférino »
Philosophie magazine examine le malade en profondeur : De quoi la gauche est-elle malade ? Souffre- t-elle d’avoir trahi la cause du peuple ? Ou de ne pas avoir su se moderniser ?
Manchette du Canard enchaîné : vague de froid et 1er tour de la primaire de la gauche : Pour qui sonne le glagla ?
(j’ai beaucoup ri)
Mais le Canard s’engage contre certaines idées issues de la primaire : « désopilante », la proposition d’Arnaud Montebourg de tirer au sort 100 sénateurs… qui doivent quand même s’y retrouver dans l’énorme machine technicienne qu’est l’Etat…
« Une vraie fête soixante huitarde », le 49-3 citoyen défendu par Benoît Hamon : on passerait son temps à signer pétitions et contre-pétitions, une sorte de « formidable chienlit », tranche Le Canard.
Benoît Hamon n’en démord pas, on le retrouve dans La Provence, journal qui pose la question sur toute la largeur de sa Une : Hamon fera t-il le coup de Fillon ? Un sondage le donne gagnant au second tour contre Valls.

Mais Emmanuel Macron reste la vedette.

Phénomène, superstar… Il affole aussi les éditorialistes : Le Midi libre, Le Républicain lorrain, L’Alsace… Le Progrès nous apprend que le maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb, entraîne avec lui 45 élus chez Macron. Le Progrès parle d’un coup de Jarnac : ces élus PS annoncent ne pas participer à la primaire de gauche.
Gérard Collomb s’apprête même à demander aux candidats PS aux législatives de s’engager en faveur de son candidat. L’annonce sera faite juste avant le premier tour de la primaire !
L’heure est déjà aux ralliements ! Au passage, Le Figaro souligne qu’hier, le président du Medef, Pierre Gattaz a critiqué François Fillon qui « pourrait mettre le feu au pays, aux fonctionnaires… » et ménagé Emmanuel Macron !
Le point de vue de Sylvia Pinel : se définir ni de droite ni de gauche, ça me choque…
Elle le dit dans Libération qui lui ouvre ses colonnes…

Oui, mais pas dans les mêmes proportions que les autres candidats à la primaire…

Deux pages seulement pour Sylvia Pinel dans Libé, et même pas ses photos maton multiples à la Une.
Libé a préféré afficher… Kim Kardashian « et ses papys braqueurs » !
J’ajoute : et sa poitrine avantageuse… Voyez la photo !
Enquête sur les pépés nickelés, vite identifiés, la police les a tout de suite reconnus sur les images de vidéosurveillance. On retrouve donc Nez râpé, Omar le Vieux, Yeux bleus…
Figurez-vous que les 9 millions volés à la star de la téléréalité ne leur suffisaient pas, ils avaient programmé un nouveau coup dans un immeuble bourgeois du XVIème arrondissement de Paris. Ils ont été stoppés net lors du coup de filet.
On ne sait pas qui était visé, et qui ce matin, quelque part dans le XVIème arrondissement de Paris, peut se sentir soulagé.

Michel Grossiord